Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Semer et récolter pendant la sécheresse

« Isaac sema dans ce pays, et il recueillit cette année le centuple; car l’Eternel le bénit. Cet homme devint riche, et il alla s’enrichissant de plus en plus, jusqu’à ce qu’il devint fort riche. » (Genèse 26:12-13)

Comment réagiriez-vous si votre père mourait, que vos investissements s’effondraient et que votre famille n’avait pas de quoi manger à sa faim ? Tel fut le dilemme auquel Isaac dut faire face après la mort d’Abraham. La Bible nous apprend qu’« il y eut une famine dans le pays » (Genèse 26.1) et qu’Isaac voulait se réfugier en Égypte, comme il le faisait souvent en pareil cas. Toutefois, le Seigneur avait d’autres projets pour Isaac. Il lui a donné ses directives : 

« Ne descends pas en Égypte, demeure dans le pays que je te dirai. Séjourne dans ce pays-ci : je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité, et je tiendrai le serment que j’ai fait à Abraham, ton père » (Genèse 26:2-3). 

Au sein de cet avenir sombre, le Seigneur demande à Isaac, non seulement de rester là où il est, mais aussi qu’il prenne sa semence et qu’ilsème.  Les Écritures nous précisent : « Isaac sema dans ce pays, et il recueillit cette année le centuple ; car l’Eternel le bénit. » (Genèse 26:12). 

Le sol était aussi sec que dans les pires cauchemars d’un fermier et ne produisait plus rien, mais Isaac a fidèlement planté ses graines parce que Dieu le lui avait ordonné ! Bien sûr, il a hésité. Il avait envie de garder pour lui le peu qu’il avait, mais l’Éternel a commandé : « Donne-le ! » Isaac a obéi. Pourquoi ? Parce que Dieu lui a fait la même promesse qu’à son père Abraham :

« Je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel ; je donnerai à ta postérité toutes ces contrées ; et toutes les nations de la terre voudront être bénies en ta postérité, parce qu’Abraham a obéi à ma voix, et qu’il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois » (Genèse 26.4-5).

Comment Isaac aurait-il pu refuser d’obéir à un Dieu qui lui faisait un tel serment ? Isaac a refusé de considérer les circonstances ou de suivre ceux qui fuyaient en Égypte. Il a compris qu’il devait accomplir sa vocation exceptionnelle.

Quelle leçon dynamique pour nous aujourd’hui ! Nous ne pouvons pas semer notre semence en nous basant sur l’expérience de quelqu’un d’autre – qu’il ait été béni ou pas. Nous devons nous mettre à planter parce que Dieu nous a dit de le faire ! Isaac a cultivé le sol d’un pays où l’on n’avait rien récolté auparavant, et pourtant, il a été abondamment récompensé.

Qu’est-ce qui a fait la différence ? Il avait une garantie du ciel – qui avait manqué aux autres ! Non seulement Isaac a semé dans ce pays, mais la Bible précise : « et il recueillit cette année le centuple ; car l’Éternel le bénit » (Genèse 26.12). C’est hallucinant ! Il a récolté le centuple cette année-là – celle de la famine, celle où tous les autres souffraient de la faim. En effet, l’Écriture nous précise :

« Cet homme devint riche, et il alla s’enrichissant de plus en plus, jusqu’à ce qu’il devint fort riche. Il avait des troupeaux de menu bétail et des troupeaux de gros bétail, et un grand nombre de serviteurs : aussi les Philistins lui portaient envie » (Genève 26:13-14).

Pourquoi cette histoire a-t-elle autant d’importance pour vous et moi ? Nous avons une chose que le monde ne possède pas – un serment du Tout-Puissant qui nous assure un avenir glorieux. Mieux encore, parce que nous avons accepté Christ, la nature de Dieu est en nous.

Mes amis, nous bénéficions, nous aussi, de l’alliance que Dieu a faite avec Abraham et Isaac ! Souvenez-vous que « si vous êtes à Christ, vous êtes donc de la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse » (Galates 3:29). Nous devons saisir la signification de ce que Dieu a dit à Isaac. Le Seigneur lui a dit – et nous dit aussi à nous : « Je vais accomplir quelque chose dans ta vie, selon la promesse que j’ai faite à ton père. Comme tu es son héritier, elle est aussi pour toi ! » Gloire au Seigneur !

Notre adresse :

Eglise de Dieu en France
Membre de la Fédération Protestante de France
4, avenue Roger Salengro
17440 Aytré
Site web: www.eglisededieu-larochelle.com

Personne à contacter :

Pasteur Aloys Evina : 06 89 79 39 98 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter