Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les chrétiens de Jéricho et de Jérusalem viennent en aide aux enfants

Les chrétiens de Jéricho et de Jérusalem sèment l’espoir pour un monde en souffrance dans la plus vieille ville du monde.

Dans le passé, Tass Saada a combattu avec Yasser Arafat contre Israël. Aujourd’hui, avec Salim et d’autres chrétiens, il sème des graines d’espoir dans le cœur des enfants de Jéricho et de Jérusalem. «La plus vieille ville du monde» est le nom donné à la ville biblique de Jéricho, à l’histoire mouvementée. « Seeds of Hope » (graines d’espoir) est engagé en faveur de ce que la région désire le plus: la paix et l’amour.

Tass Saada et Salim se sont engagés en faveur de la paix et de la réconciliation dans leur pays. Photo: © AÉM

Espoir pour un monde en souffrance

Par exemple, l’espoir est semé dans le cœur des enfants avec des leçons d’anglais. L’approche positive porte ses fruits. Tass Saada et Salim en ont récemment parlé lors d’une tournée avec l’Aide aux Eglises dans le Monde (AÉM) à travers la Suisse. Il y a plus de dix ans, le chef des projets de l’Aide aux Eglises dans le Monde au Moyen-Orient en a mis en place avec Tass Saada. Le travail réconcilie les différentes générations et classes sociales. Un soutien est également apporté aux personnes handicapées qui ne sont prises en charge par personne d’autre.

Dans le passé, Tass Saada a combattu contre Israël aux côtés de Yasser Arafat. C’était un tireur d’élite et il menait des actions de commandos. «Plus tard, je me suis souvenu des mains jointes de ma nounou des Philippines. Avec ses prières, elle arrosait les graines qui avaient été plantées.» En semant l’espoir dans son travail, il veut apporter la paix à la jeune génération d’Arabes et de Juifs.

Faire le bien – vivre la réconciliation

Selon Salim, l’âge le plus difficile est l’adolescence. «Nous essayons malgré tout, entre autre au moyen d’une équipe de basket et d’une équipe de football.» Et Tass Saada d’ajouter:

«Les gens voient souvent le négatif, mais nous, nous voulons faire quelque chose de bien et montrer l’amour que nous avons. Aujourd’hui, Dieu utilise notre passé perturbé pour faire le bien. Ce que nous réalisons contribue à la réconciliation à Jéricho, dans les territoires palestiniens et en Israël. «Il est vital pour les Arabes et les Juifs de voir la paix s’installer dans cette partie du monde.»

De Saulus à Salim

Salim vient d’une famille orthodoxe. Ses amis faisaient partie de la population nocturne de la ville. Au fil des ans, il a appris à connaître Tass et son travail. De Saul il est devenu Salim et a commencé à s’investir dans l’avenir de la jeunesse de la ville de Jéricho, à s’occuper des pauvres, et des personnes handicapées, essayant d’améliorer leur situation et leur offrant l’espoir et des perspectives d’avenir.

Une réponse à “Les chrétiens de Jéricho et de Jérusalem viennent en aide aux enfants”

  1. Je m’appelle Pasteur Benoit kamano Guinee conakry je souhaite votre partenariat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter