Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

N’oubliez pas les chrétiens d’Iran

Des centaines de chrétiens sont persécutés en Iran. Les chrétiens suivants font face à plusieurs années de prison en Iran: Hadi Asgari, Shamiram Issavi Khabizeh, Amin Afshar Naderi, Victor Bet Tamraz et Kavian Fallah Mohammadi.

Le pasteur iranien Victor Bet Tamraz et trois de ses amis chrétiens sont actuellement devant le tribunal, et dans un autre procès, l’épouse de Victor, Shamiram Issavi Khabizeh a été condamnée.

Les deux dernières procédures judiciaires auraient difficilement pu être plus différentes dans ces deux affaires. Une explication possible est qu’entre les deux audiences d’avril et mai 2018, les États-Unis ont annoncé qu’ils mettraient fin à l’accord nucléaire avec l’Iran.

Audience en appel de Shamiram Issavi Khabizeh

Le 9 mai 2018 – un jour après que les Etats-Unis aient annoncé la résiliation de l’accord nucléaire avec l’Iran – a eu lieu le procès en appel de l’épouse du pasteur Victor Bet Tamraz, Shamiram Issavi Khabizeh. Shamiram a été condamné à cinq ans de prison par le juge Ahmadzade devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran le 6 janvier 2018 pour avoir agi contre la sécurité nationale et travaillé contre le régime en organisant de petits groupes, en assistant à un séminaire à l’étranger et en formant des dirigeants d’églises et des pasteurs dans le but d’en faire des espions.

Au cours de l’audience d’appel d’environ trois heures, le procureur et le juge l’ont traité très grossièrement et ont accusé toute la famille d’une variété de violations contre le régime improuvables. L’avocat de Shamiram a été autorisé à parler, mais Shamiram elle-même n’a pas eu la possibilité de répondre aux allégations. On s’attend à ce qu’il y ait bientôt une autre audience d’appel, mais aucune date n’a été fixée.

Audition en appel du pasteur Victor et de trois convertis

Le 25 avril 2018, le procès du pasteur Victor et des trois convertis a eu lieu Les juges ont été très polis. Ils ont posé des questions et ont écouté attentivement leurs réponses. C’était la première fois que le pasteur Victor était autorisé à se défendre. Les juges ont informé les accusés et leur avocat qu’il pourrait y avoir deux autres audiences dans le processus d’appel, mais aucune date n’a été donnée.

Le pasteur Victor et Amin Afshar Naderi étaient parmi les chrétiens arrêtés lors d’une célébration de Noël dans l’appartement du pasteur Victor à Téhéran le 26 décembre 2014. Le pasteur Victor pouvait sortir du prison sous caution le 1er mars 2015. Amin a été libéré sous caution en février 2015, mais de nouveau arrêté lors d’un pique-nique à Firuzkuh avec Hadi Asgari en août 2016. Amin a été libéré une deuxième fois, sous caution, le 25 juillet 2017 et Hadi le 22 avril 2018 après 19 mois passés à la prison d’Evin à Téhéran.

À la suite d’une audience tenue le 11 juin 2017, le juge Ahmadpour a prononcé les jugements les 3 et 4 juillet 2017, condamnant le pasteur Victor et Hadi à 10 ans de prison et Amin à 15 ans pour «évangélisation» et «activités illégales d’églises de maison», prétendument «activités contre la sécurité nationale». (L’AEM en a parlé dans son numéro urgence de septembre 2017) Amin et Hadi subissaient d’énormes pressions pour retourner à l’Islam, mais ils sont restés inébranlables dans leur foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case