Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Le culte de famille doit être le cœur du foyer chrétien

Pour que nos familles soient réellement basées sur la Bible, ne nous contentons pas de la formation spirituelle donnée à l’église : inculquons la Bible aux enfants dans chaque foyer chrétien.

AIMER DIEU COMMENCE À LA MAISON

Dans Matthieu 22, Jésus a mis en évidence le commandement le plus important de la Bible : « Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton coeur. Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras » (Deutéronome 6.5-7).

Aussitôt après avoir énoncé le grand commandement, Dieu a mis en évidence la vie de famille. Il a prescrit aux parents de montrer leur amour pour lui en faisant tout leur possible pour transmettre leur foi à leurs enfants. Voulons-nous vraiment aimer le Seigneur ? Dans ce cas, nous devons inculquer assidûment la Parole de Dieu à nos enfants. C’est la première mission que Dieu nous a donnée à la suite du commandement le plus important de la Bible. En tant que parents et grands-parents, notre objectif consiste à inculquer l’amour de Dieu à nos enfants. La discipline familiale, où les parents sont les principaux leaders spirituels de leurs enfants, est au coeur du grand commandement.

LE CULTE DE FAMILLE DANS L’HISTOIRE

Au quinzième siècle, les dirigeants des églises visitaient régulièrement chaque famille de leur assemblée pour s’assurer que les parents disciplinaient leurs enfants en faisant régulièrement leur culte de famille. En 1647, des chrétiens écossais ont publié le Manuel du culte de famille, dans lequel ils ont écrit :

« L’assemblée nomme et soutient des responsables chargés de veiller à ce qu’aucune famille ne néglige le culte de famille. S’il se trouve une famille négligente, on prend à part le chef de famille, et on le met en demeure de se repentir de sa faute. S’il ne le fait pas, les responsables le réprimanderont fortement et avec tristesse. Après cette mise au point, s’il s’obstine à négliger le culte de famille, il sera privé de Sainte Cène, et cela jusqu’à ce qu’il s’amende. »

À l’époque, le culte de famille était un point capital de la discipline des églises. Pourquoi ces dernières le prenaient-elles tellement au sérieux ? Pourquoi consacraient-elles autant de temps à aller de maison en maison pour encourager la pratique du culte de famille et s’assurer qu’il avait bien lieu ? Le culte de famille était prioritaire parce que les églises se passionnaient pour la grande mission. Elles voulaient plus que tout voir l’Évangile de Christ progresser localement et mondialement. Elles savaient que la grande mission de faire des disciples commençait par leurs fils et leurs filles.

Elles savaient que dans la Bible, Dieu avait chargé les parents et les grands-parents de la formation spirituelle de leurs enfants et petits-enfants. Pour elles, une église qui ne prenait pas au sérieux le culte de famille ne prenait pas non plus au sérieux la grande mission. À la fin du dix-neuvième siècle, Charles Spurgeon s’est vivement préoccupé des changements qui s’effectuaient dans la culture chrétienne. Il a constaté que les parents déléguaient de plus en plus la formation spirituelle de leurs enfants à l’église au lieu de s’en charger chez eux. Dans son article, « Le genre de réveil qu’il nous faut », il a écrit :

« Nous voulons vraiment un réveil de la religion familiale. Au temps des puritains, la famille chrétienne était le bastion de la sainteté, mais en ces temps mauvais, des centaines de familles de soi-disant chrétiens n’ont plus de culte de famille. Ils ne reprennent pas leurs enfants. Ils ne les instruisent pas et ne les disciplinent pas à bon escient. Comment pouvons-nous espérer voir le royaume de notre Seigneur avancer quand ses disciples n’enseignent pas l’Évangile à leurs enfants ? Oh, hommes et femmes chrétiens, veillez à ce que vous savez et enseignez ! Que vos familles apprennent la crainte de Dieu, et que vous soyez vous-mêmes saints devant l’Éternel ! Ainsi, vous resterez fermes comme des rocs au sein des vagues furieuses d’erreur et d’impiété qui se déchainent autour de nous.

Nous avons grand besoin du message de Spurgeon de nos jours. Au cours des conférences familiales que j’organise dans les églises, je demande régulièrement aux assistants combien d’entre eux ont grandi dans un foyer qui pratiquait un culte de famille sous quelque forme qu’il soit. Invariablement, seuls 10 à 15% des adultes présents ont bénéficié de ce genre de pratique dans leur enfance. Dans une enquête scientifique, George Barna a découvert que moins d’un vingtième des foyers chrétiens prient Dieu hors des réunions de l’église ou ont un moment de culte familial en semaine. » 1George Barna, Transforming Children Into Spiritual Champions (Ventura, California: Regal, 2003), p. 125.2

QUE PEUVENT FAIRE LES PARENTS ?

Les habitudes et les pratiques qui peuvent enrichir et fortifier spirituellement votre famille sont multiples.

Mangez ensemble. Rendez service à vos voisins. Faites du bénévolat ensemble à l’église. Participez à des voyages missionnaires à court terme. Mais tout cela n’est que le glaçage du gâteau. Pour qu’il « tienne », vous devez d’abord faire un gâteau.

La pratique du culte de famille constitue le fondement essentiel du foyer chrétien. « Tu en parleras quand tu seras dans ta maison » (Deutéronome 6.7). Dieu appelle les chefs de famille à rassembler leurs proches chez eux pour pratiquer ce que les chrétiens ont traditionnellement appelé le culte de famille.

« Tu parleras [de la Parole de Dieu] quand tu seras dans ta maison » (c’est moi qui ai ajouté l’expression entre crochets). Le culte de famille est le moment où ses membres se réunissent pour prier, lire la Bible et avoir des conversations spirituelles. Les familles mangent ensemble pour entretenir leur corps ; elles doivent aussi prendre un repas spirituel commun pour entretenir leur âme.

LE CULTE DE FAMILLE

Beaucoup de foyers de votre église sont peut-être conscients de la nécessité de pratiquer un culte de famille, mais ne savent pas comment faire. Amenez-les à prendre en compte ces cinq éléments et à s’en servir pour élaborer leur propre culte de famille.

Activité. Chez nous, c’est souvent en nous consacrant à préparer une activité simple qui nous aide ensuite à lire la Bible que nous avons vécu certains de nos meilleurs moments. C’est particulièrement utile quand nos enfants sont très jeunes. Souvent, nous mettons en scène des charades bibliques. Demandez à l’un d’entre vous de mimer ou de jouer une histoire de la Bible ; les autres devront deviner de laquelle il s’agit. Trouvez des leçons d’objet simples qui exposent les principes spirituels. Si certaines familles ont des enfants d’âges très divers, qu’elles demandent aux plus âgés d’organiser une activité pour les plus jeunes.

Chant. Quand nous chantons, nous nous rapprochons de Dieu et les uns des autres. Il n’est pas nécessaire d’être doué pour la musique pour chanter ensemble. Mettez un CD ou un DVD de cantiques et chantez en même temps. Si vous commencez à chanter avec vos enfants quand ils sont jeunes, vous constituerez une famille qui chantera ensemble pendant des générations.

Lecture de la Bible. Elle est au coeur du culte de famille. Par-dessus tout, vos enfants ont besoin de vous voir ouvrir le livre de Dieu et le lire avec un coeur plein de foi. Certains jours, vous vous contenterez peut- être de lire un Proverbe. D’autres jours, vous lirez plusieurs chapitres d’un Évangile. La Parole de Dieu est vivante et efficace (Hébreux 4.12). Elle a la capacité de vous rendre sage à salut (2 Timothée 3.15). L’ennemi fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher votre famille de lire la Bible ensemble, car elle a le pouvoir de transformer votre coeur et de renouveler votre intelligence.

Discussion. Parlez du passage que vous venez de lire. Quelle vérité la Parole de Dieu vous a-telle apprise ? Comment cette vérité s’applique-t-elle à votre vie ? Certains parents craignent que leurs enfants leur posent des questions auxquelles ils ne sauront pas répondre. Ne vous inquiétez pas. Encouragez vos enfants à vous poser toutes sortes de questions. Ensuite, parlez-en avec votre pasteur ou exposez-les à Dieu dans la prière.

Prière. Mon meilleur moment de la journée est celui où notre famille de six personnes s’agenouille autour de la table basse (notre table de prière). Nous confessons nos péchés. Nous remercions le Seigneur pour sa bonté et sa fidélité. Nous prions pour ceux qui sont malades et souffrants. Nous intercédons pour ceux qui sont perdus, afin qu’ils se repentent et aient foi en Christ. Nous prions pour que Dieu se serve de notre famille et de notre église pour se glorifier dans le monde.

Pourquoi ne pas employer la méthode « meilleur et pire » pour prier ? Demandez à chaque membre de votre famille de citer le meilleur moment de sa journée. Une fois que c’est fait, demandez à l’un d’entre vous de prier pour remercier le Seigneur de toutes ces bonnes choses. Ensuite, chacun citera le pire moment de sa journée. Quelle a été sa plus grande difficulté ? Une fois que tout le monde se sera exprimé, demandez à l’un d’entre vous de présenter tous ces défis au Seigneur et de lui demander sa grâce et sa force pour les affronter.

LANCEZ-VOUS !

Les parents ne doivent pas attendre d’être « de meilleurs chrétiens » pour commencer à équiper leurs enfants spirituellement. Ils doivent apprendre à confesser leurs péchés au Seigneur et à recevoir son pardon en Christ. Ils doivent demander à Dieu de leur mettre à coeur le désir d’exercer un ministère en faveur de leurs enfants. Ils doivent prier le Seigneur que la principale mission de leur vie soit de transmettre l’amour de Dieu au coeur de leurs enfants. Qu’ils les invitent à les suivre, de même qu’ils s’efforceront eux-mêmes de suivre Christ.

POUSSEZ VOTRE FAMILLE À PASSER À L’ACTION !

Dieu désire se servir du culte de famille comme d’un tremplin pour transmettre Christ au monde. Si les parents ont les bonnes priorités à la maison, le Seigneur agira dans le coeur de chacun, et ensemble :
▶ Ils s’occuperont de leurs voisins qui ont besoin de prière, de soutien et du salut.
▶ Ils se parleront à coeur ouvert pendant les repas.
▶ Ils donneront une partie de leur argent à ceux qui sont dans le besoin et aux causes qui leur tiennent à coeur au lieu de se payer le dernier gadget à la mode.
▶ Ils passeront plus de temps à aider leurs grandsparents et à leur faire du bien.
▶ Ils consacreront une partie de leurs vacances au service et aux missions.
▶ Ils se pardonneront les uns aux autres au lieu de bouillir de colère.
▶ Dieu peut se servir des familles pour établir son royaume de centaines de manières différentes. Mais nous devons savoir établir les bonnes priorités. Avant tout, le Seigneur veut que les familles le prient ensemble. Plus elles le mettront à l’honneur chez elles, plus il bénira les générations futures.

Notes :

Une réponse à “Le culte de famille doit être le cœur du foyer chrétien”

  1. Lucien Ngue dit :

    Seigneur, fais en sorte que les milliers qui liront cet enseignement redonnent au culte en famille sa vrai place. Cela est nécessaire à cause de la forte dépravation qui envahit chaque jour et de plus en plus nos sociétés. Au nom de Jésus Christ.Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case