Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

L’heure de la marée

La mer s’est retirée

Surprenant les bateaux

À l’heure de la marée

Quand reculent les flots.

 

Penchés sur le côté

Le sable les retient

Comme des prisonniers

Maintenus par des liens.

 

Elle est loin l’aventure

Vers les mers lointaines !

Repliez les voilures

Elles ne servent plus à rien !

 

Des  cliquetis pourtant

Ramènent un peu de vie !

Les cordages flottants

Par le vent font du bruit !

 

Mais la mer reviendra

Pour les remettre à flots

Et les entrainera

Au large vers les eaux !

 

Si ta vie est figée

Comme ces embarcations ?

Laisse Dieu soulever

Ton âme par l’onction.

 

Tu reprendras la mer

Et seras le témoin

De Dieu et missionnaire

Vocation du chrétien.

 

Plus de marée basse !

Il faut sortir du port

Annoncer sa grâce

La proclamer encore !

Lecture 29 : Ésaïe 33 v 23 :

« Tes cordages sont relâchés ; ils ne serrent plus le pied du mât et ne tendent plus les voiles »

Poème à lire également sur mon site de poésie:

http://www.poesie-chretienne.com/l-heure-de-la-maree.html

Nous avons l’habitude de voir sur nos plages bretonnes, quelques barques couchées sur le sable, parce que la mer s’est retirée. Elles sont comme figées dans le sable et doivent attendre la marée montante, pour les voir à nouveau se redresser, puis être soulevées, et par la suite entraînées par les flots pour reprendre la pleine mer ; ce à quoi elles sont destinées.

Il peut arriver que certains enfants de Dieu ressemblent à ces barques, décrites plus haut. Ils sont comme paralysés par les épreuves de la vie, enfoncés dans le sable du doute et parfois figés dans le passé.

Nos rassemblements, peuvent parfois ressembler à ces bruits provoqués par les cordages des bateaux qui sous l’effet du vent viennent se heurter au mât ! Du bruit, mais pas d’action réelle !

C’est alors que la nécessité du Saint-Esprit s’impose, et que par ses vagues salutaires il les remet à flot, les soulève, les redresse, afin qu’ils reprennent la pleine mer ; c’est-à-dire une vie chrétienne épanouie, utile et conquérante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case