Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une femme stérile musulmane accepte Jésus et tombe enceinte

Après avoir attendu dix ans sans succès pour avoir un enfant, Rasiya *, une jeune musulmane a rencontré des chrétiens qui ont prié pour pour ce besoin. Après avoir accepté Jésus comme Son sauveur et Seigneur, la jeune-femme est tombée enceinte.

Noufel * et sa femme Rasiya * musulmans pratiquants expatriés au Moyen-Orient parvenaient à joindre les deux bouts, mais vivaient avec une grande souffrance… ils ne parvenaient pas à enfanter.

Alors qu’elles évangélisaient, raconte Bibles For Mideast qui rapporte ce témoignage, des femmes de cette organisation souterraine au Moyen-Orient ont rencontré Rasiya. Après avoir échangé avec la jeune musulmane, elles ont appris son fort désir d’avoir un enfant, et son découragement après dix années sans parvenir à enfanter.

Les chrétiennes lui ont alors déclaré leur conviction que Jésus, si on lui faisait part de ses besoins par la prière, pouvait y répondre. Après avoir donné de nombreux exemples bibliques de femmes stériles qui ont enfanté, elles ont également partagé le message de l’Evangile et leurs propres histoires de conversion de l’islam.

« Si vous croyez en Jésus comme votre Seigneur et Sauveur, Il vous entendra et vous aurez bientôt un enfant » ont elles dit avec l’assurance que Dieu leur donnait.

Rasiya a alors demandé aux femmes de prier pour elle avec persévérance, et elles ont accepté. Elles l’ont ensuite invité à une réunion de prière à l’église clandestine à laquelle elles participaient.

Secrètement et courageusement, Rasiya les a rejoints à la réunion, où le Pasteur Thalib * exerçait le ministère. Il lui a expliqué comment Jésus-Christ a pris tous nos péchés et nos iniquités, nous a rachetés par son sacrifice sur la Croix du Calvaire et est mort comme une rançon pour nous.

« Il est ressuscité d’entre les morts et vit toujours comme notre Seigneur pour répondre à nos prières et nous emmener au paradis comme sa fidèle épouse », a t-il poursuivi. « Acceptes-le comme ton Seigneur et Sauveur et il prendra soin de ton besoin. »

Rasiya a accepté Jésus-Christ comme son Seigneur et Sauveur personnel. Le pasteur a prié sur elle, et a prophétisé que d’ici l’année prochaine elle aurait un fils.

Rasiya croyait que cela aurait lieu, mais quand elle a partagé les nouvelles avec son mari Noufel, il a juste ri. Cependant, elle a conçu ! Le couple était ravi bien sûr, mais même si elle l’implorait de l’accompagner à l’église souterraine, il refusait toujours.

Six mois après le début de la grossesse, le médecin a informé le couple que le bébé pouvait présenter de graves malformations congénitales. Angoissé par cette nouvelle, Noufel a finalement accepté, sur l’insistance de sa femme, de l’accompagner à l’église.

Alors que le pasteur Thalib terminait son sermon, il a fait un appel. Pour le plus grand plaisir de tous, Noufel est allé de l’avant et a accepté Jésus comme son Seigneur et Sauveur personnel. Tous se sont ensuite joints à la prière pour le couple, en particulier pour le futur bébé.

Noufel, cependant, s’inquiètait toujours pour la santé de l’enfant car il ne pouvait pas s’imaginer être capable de prendre en charge, financièrement et autrement un enfant handicapé.

« Le fruit des entrailles est la récompense de notre Seigneur », le rassura le pasteur. « Il vous sera donné sans aucune séquelle ! »

Lorsque leur beau petit garçon est né plusieurs mois plus tard, les médecins et le personnel médical n’ont pas pu cacher leur surprise. Noufel, hors de lui-même avec joie, s’est précipité à l’église pour louer et remercier le Seigneur avec le pasteur et les autres croyants.

Un nouveau problème se dressait cependant devant le jeune couple de musulmans convertis au christianisme, payer la facture importante de l’hôpital. Dans leur pays, les hôpitaux ne libèrent pas les mères et les nouveau-nés tant que toutes les dépenses ne sont pas couvertes. Noufel n’avait  part le montant nécessaire. Il a demandé aux autorités de l’hôpital si elles pouvaient attendre un jour de plus, et ils ont accepté.

Il a approché certains de ses amis et a réussi à emprunter assez d’argent. Le jour suivant, il s’est dirigé vers le caissier de l’hôpital pour payer.

« Les comptes d’aujourd’hui sont fermés, alors venez demain », at-il dit. Quand il est arrivé pour payer le lendemain, l’histoire était similaire. Il devrait encore attendre un jour et revenir.

Ce troisième jour, le caissier l’a surpris avec une nouvelle histoire.

« Vous n’avez pas à payer la facture », a-t-il dit, « car le souverain du Royaume a donné l’ordre hier soir que tous les accouchements doivent être gratuits. »

Noufel a donc pu quitter l’hôpital gratuitement avec sa femme et son fils en bas âge! De nouveau, il est allé à l’église pour louer et remercier le Seigneur avec les chrétiens de l’assemblée et remercier Dieu pour son amour et ses soins incroyables.

La semaine suivante, le souverain du Royaume a finalement fait annuler l’ordonnance de traitement gratuit des accouchements à l’hôpital.

Face à cette intervention de Dieu, Bibles for Mideast a déclaré :

« Comme notre Seigneur est merveilleux ! Pour Noufel et sa famille, notre Seigneur a ordonné et changé les règles par l’intermédiaire du souverain d’un royaume musulman. Louez le Seigneur pour toujours et à jamais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter