Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Le nombre de chrétiens à Cuba augmente rapidement

Le nombre de chrétiens augmente rapidement à Cuba, mais les églises sont confrontées à la crise de vocations. Depuis une vingtaine d’années, l’Aide aux Églises dans le Monde soutient des missionnaires cubains et forme des pasteurs.

La foi chrétienne se répand essentiellement au travers de contacts personnels. «Les grandes campagnes d’évangélisation sont interdites à Cuba», dit Alfred, employé de l’AÉM. «Néanmoins il y a entre-temps plus que 10% de la population, voir plus qu’une million, qui sont des Chrétiens vifs, sur cette île des Caraïbes, qui, officiellement, est communiste. Cela devrait nous stimuler en Suisse.» Alfred se rend régulièrement à Cuba.

Campagne d’alphabétisation

Fidel Castro a essayé d’exterminer l’église de Jésus-Christ et de détruire toute vie religieuse pour faire régner sa «religion», le communisme athée. Alfred revient sur l’histoire de l’état «L’objectif de Castro était que tous les Cubains puissent lire les écrits communistes. Pour cette raison, il a mené avec succès une campagne d’alphabétisation pour tous ceux qui ne savaient ni lire ni écrire». Il n’avait pas pensé que les gens en profiteraient pour lire aussi la Bible. «Dieu a utilisé le programme d’un homme qui était contre Lui pour permettre aux gens d’avoir accès à Sa Parole – Merci, Castro!» Conclu Alfred.

Beaucoup de bruit, peu d’amélioration

Le dégel politique ou l’ouverture annoncée à haute voix s’avère généralement être de la propagande dénuée de sens. Même le président nouvellement élu ne pourra pas faire grand-chose à ce sujet. Raul Castro reste le chef du parti et de l’armée. Le grand défi pour tous les Cubains est la situation économique misérable et la grande pauvreté qui y est associée. Le leadership idéologiquement strict et étroitement maillé continue d’empêcher les initiatives personnelles et le développement positif à grande échelle.

Parce que plus de dix pour cent de la population a maintenant une relation vivante avec Jésus-Christ (plus d’un million de personnes), le régime dictatorial ne peut plus nier l’existence des églises protestantes. Ce grand nombre conduit à plus de respect et de retenue de la part des autorités et, dans la vie publique, les chrétiens sont de plus en plus considérés comme «normaux». Tout ceci est une amélioration par rapport à il y a dix ans. Mais la persécution persistante des dirigeants chrétiens par les autorités se poursuit: ils sont épiés, surveillés, assignés à comparaître, il y a des expropriations de biens immobiliers, des procédures judiciaires échafaudées et même des emprisonnements.

L’âge d’or de Cuba

«Un pasteur du Costa Rica a décrit la croissance de l’église chrétienne à Cuba comme un âge d’or», dit Alfred. La faim spirituelle est grande, des dizaines de milliers de personnes assistent aux cultes aux différentes rencontres comme les églises de maison et les groupes de maison.

Les communautés grandissent rapidement. Alfred : «J’ai rencontré un pasteur qui est responsable de plus de 300 églises. Il y a trop peu de dirigeants.»

Actuellement, plus de 7 000 futurs pasteurs et responsables sont formés dans un institut de théologie. L’enseignement se fait par modules et dans des centres de formation régionaux. Dix jours de formation sont suivis d’une mise en œuvre directe dans l’église, suivie du bloc de formation suivant.

Les membres de l’Aide aux Eglises dans le Monde travaillent avec des églises cubaines de toutes confessions depuis une vingtaine d’années. Ils accomplissent cette mission par l’envoi dans le ministère d’environ 500 missionnaires cubains chaque année et la construction ou la rénovation des lieux de culte. L’Aide aux Eglises dans le Monde empêche aussi la fermeture d’églises de maison par le biais de l’assistance juridique.

Pour fonder une nouvelle église de maison, les missionnaires cubains parcourent de nombreux kilomètres à pied plusieurs fois par semaine, certains jusqu’à 20 kilomètres – souvent avec leur conjoint et leurs enfants. L’Aide aux Eglises dans le Monde fournit des vélos chaque fois que c’est possible, ce qui est un énorme soulagement. De cette façon, de plus en plus de nouvelles églises sont ouvertes dans les villages qui n’ont jamais été atteints par l’évangile.

Les Cubains prient pour nous

Il y a un grand intérêt pour la foi en Jésus-Christ à Cuba. Mais il y a un manque de leaders. C’est pourquoi l’Aide aux Églises dans le Monde soutient, encourage et forme les futurs pasteurs. Alfred : «Les Cubains sont très reconnaissants de l’aide de la Suisse. Ils prient régulièrement pour les gens et les églises de Suisse.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case