Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une taxe appliquée à des chrétiens irakiens jugée discriminatoire

Une ordonnance émise en début d’année stipule que les propriétaires d’entreprises à Ankawa, un quartier d’Erbil (Irak) à prédominance chrétienne, soient facturés lors du renouvellement de leur licence. Certains chrétiens craignent que la mise en place de cette taxe soit discriminatoire.

Cette taxe, éditée par le gouvernement régional kurde (KRG) devrait rentrer en application prochainement, et cette décision préoccupe les chrétiens qui habitent Ankawa a rapporté International Christian Concern. Jusqu’à présent, en effet, il n’était pas permis aux musulmans d’avoir une maison dans ce quartier, a déclaré un habitant. Mais aujourd’hui, les résidents signalent une pression croissante de la part des nombreux musulmans qui cherchent à s’y installer, et font jouer leurs contacts pour obtenir des autorisations.

Ankawa Today, un journal local, a publié récemment, selon International Christian Concern, une déclaration dénonçant une pratique jugée discriminatoire à l’encontre des chrétiens :

« Pour ceux qui doutent de la présence d’une taxe élevée (jizya) qui est exclusivement imposée par le gouvernement kurde aux habitants d’Ankawa et non aux autres villes kurdes, il est également à noter que la même taxe est appliqué progressivement sur Semel (une autre ville majoritairement chrétienne près de Dohuk), ce qui est clairement discriminatoire envers les chrétiens … « 

Milad, un habitant d’Ankawa propriétaire de plusieurs magasins, trouve cette taxe injuste car il n’existe aucun service qui soit offert par le gouvernement. Il a non seulement dû installer son propre générateur pour l’électricité mais doit également payer toutes ses charges et résoudre les problèmes sans aucune contribution du gouvernement.

Milad a également dénoncé le paiement régulier de pots de vin aux employés du gouvernement par les propriétaires de petites entreprises à Ankawa

Le processus de renouvellement des licences était jusqu’à présent traité par les avocats, alors que ce nouveau processus d’application est beaucoup plus long et inutile. Selon l’avocat de Milad, les fonctionnaires du district du centre d’Erbil « s’attendent à des pots de vin en échange d’un traitement »

La directrice régionale d’International Christian Concern a déclaré à ce propos :

«Pendant des décennies, les chrétiens irakiens ont souffert de politiques discriminatoires qui renforcent le sentiment selon lequel les croyants sont des citoyens vulnérables de seconde classe. […] Les chrétiens à travers l’Irak vivent avec le souvenir récent de la violence de l’Etat islamique, qui comprenait l’institution d’une taxe nommée jizya contre les minorités religieuses. Cela ne s’est pas produit dans le vide. Les institutions dirigeantes doivent prendre l’initiative de démontrer que les chrétiens sont des membres égaux de la société dont les droits sont valorisés. « 

Étiquettes:

Chrétiens

Une réponse à “Une taxe appliquée à des chrétiens irakiens jugée discriminatoire”

  1. MariagePourTous dit :

    Refuser au personnes qui ne sont pas crétiens de acheter ou louer un logement à Ankawa, c’est du racisme. Le mouvement chretiens recupéré par Francois fillon pour des raisons electoral, qui sont des gens de extreme droite et qui son homophobe (ceux qui ont manifesté c ontre le mariage pour tous), veulent se meler de plus en plus à ce qui se passe au moyen orient, ce mouvement de manif pour tous exporte leur racisme jusqu’au Ankawa, comment à l’ouest de paris, ils veulent chasser les non chretiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case