Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Un chrétien violemment battu par ses codétenus au Pakistan

Au Pakistan, un chrétien atteint de handicap mental emprisonné pour sa foi a récemment été sévèrement battu par ses codétenus parce qu’il priait, a rapporté International Christian Concern.

Le 4 juin 2015, Talib Hussain, un religieux musulman a accusé Yaqoob Bashir, un jeune chrétien handicapé mental de 25 ans originaire de Mirpukhas, une ville située dans la province du Sindh au Pakistan d’avoir brûlé les pages d’un livret portant des versets coraniques. Il a ensuite été arrêté en vertu du paragraphe 295 – B du Code pénal pakistanais, plus connu sous le nom de loi sur le blasphème.

Selon le témoignage de Ranjha Masih, un défenseur local des droits de l’homme à International Christian Concern, Bashir souhaitait prier la nuit avant d’être entendu le 23 juin.

« Cependant, les prisonniers à ses côtés ne lui permettaient pas de prier devant eux. » a rapporté Ranjha Masih. « Quant Bashir a continué, quatre d’entre eux se sont énervés et l’ont battu violemment. Il a été blessé au visage, aux yeux, au menton et à la tête ».

Lorsque Bashir a comparu devant le tribunal le 23 juin dernier, sa chemise et son visage étaient couverts de sang séché. Ayant constaté l’état de ses vêtements et de son visage, le juge Javaid Iqbal de la Cour de la session de Mirpurkhas a questionné le jeune chrétien pour savoir ce qui s’était passé. Après avoir appris son mauvais traitement, il a ordonné de placer Bashir dans une cellule séparée et que les autres prisonniers comparaissent devant le tribunal pour témoigner de l’incident.

« Il est triste d’apprendre que les chrétiens ne sont pas en sécurité même en garde à vue », a déclaré à International Christian Concern (ICC) l’évêque du diocèse d’Hyderabad, Samson Shukardin. « Il est du devoir de l’Etat d’assurer la protection de tous les citoyens. Si un jeune chrétien fait face à la violence et à la torture en prison, alors on ne peut qu’imaginer le niveau élevé de la persécution. « 

Le directeur régional d’ICC, William Stark, a déclaré:

« ICC est profondément préoccupé par la sécurité de Yaqoob alors qu’il continue de se battre pour sa liberté au Pakistan. Il est très troublant de voir que les autorités pénitentiaires permettent aux autres prisonniers d’attaquer et de blesser gravement Yaqoob pour avoir simplement exercé ses droits à la liberté religieuse.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter