Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Blessé, un pasteur sort du coma et l’un de ses agresseurs se convertit

Pendant toute une nuit, des chrétiens du Bangladesh se sont rassemblés pour prier pour le pasteur Peter Haneef, dans le coma suite à l’agression d’une foule d’extrémistes musulmans en colère, ce qui a non seulement conduit à sa guérison mais aussi à la conversion de l’un de ses agresseurs et toute sa famille.

Alors même que le pasteur Paul de l’organisation Bibles for Mideast avaient rejoint les chrétiens pendant la veillée de prière, Khani *, l’un des extrémistes qui avait dirigé l’attaque contre le pasteur Peter et sa famille commença à avoir de graves problèmes à la maison.

Parallèlement, son fils de 16 ans rêva qu’un petit agneau joyeux rentrait dans leur maison, mais son père se saisissant d’un couteau essaya de le tuer. Blessé, l’agneau réussi à s’échapper. Quelques minutes plus tard, le garçon vit une foule furieuse armée jusqu’aux dents, qui avait l’intention de détruire tout le village et en particulier sa maison se précipiter vers leur habitation.

L’agneau blessé apparut instantanément et se tint entre l’armée monstrueuse et sa maison et réussit à repousser les géants en colère. Il s’éloigna ensuite tristement de la maison du garçon et disparu.

A la fin de son rêve, le fils de Khani se leva, et ébranlé par ce qu’il venait de voir, commença à supplier son père de récupérer le petit agneau en disant :

« Pourquoi l’as-tu persécuté et essayes-tu de le tuer ? » demanda-t-il avec colère. « Il venait pour nous sauver! Ramènes-le s’il te plaît! »

L’adolescent se mit à trembler de façon incontrôlable, criant avec insistance de retrouver l’agneau. Après cela, le jeune garçon eût de la fièvre qui s’éleva dangereusement tout au long de la journée, et le soir, ses parents, inquiets, l’emmenèrent à l’hôpital. Atteint de pneumonie et souffrant d’un mal étrange, les médecins ni l’imam ne purent rien pour lui, au point qu’en deux jours, ses jambes furent paralysées.

Des chrétiennes voisines, fréquentant en secret une église souterraine de l’organisation Bibles for Mideast, vinrent rendre visite au garçon malade à l’hôpital et expliquèrent que les maux du jeune-homme devaient être liés au fait que Khani et d’autres extrémistes avaient agressé le pasteur Haneef.

«Va voir le pasteur», lui conseillèrent-ils. « Confesses-toi devant lui pour que ton fils puisse être guéri. »

Face aux supplications désespérées de la mère du garçon et à l’insistance des femmes secrètement chrétiennes qui rassurèrent Khani en disant « Ce sont des gens si aimants, ils enseignent seulement l’amour de Dieu et ils ne restent jamais en colère. Si vous les voyez, ils prieront pour votre fils et il sera guéri.  » le père de famille quitta l’hôpital et se rendit sur les lieux de l’agression.

En le voyant, les membres de l’église réunis pour prier avec le pasteur John Asghar furent effrayés jusqu’à ce que Khani s’enquière, poliment et humblement de l’état de santé du pasteur Peter. A peine eut-il demandé cela, qu’il fondit en larmes comme un enfant et demanda pardon à tous.

Le pasteur John et les autres l’invitèrent alors à s’asseoir avec eux pour la prière. Alors qu’ils commençaient à prier pour le fils de Khani, les chrétiens sentirent que le Saint-Esprit était puissamment en action. Le pasteur John entendit alors le Seigneur lui dire d’aller avec Khani voir l’adolescent à l’hôpital, rapporta son témoignage de musulman converti au christianisme et  annonça la Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ :

« Si tu acceptes Jésus comme ton sauveur et Seigneur personnel, Il te sauvera sûrement, toi et ta famille, du péché et de la mort. Et ton fils sera guéri par le pouvoir de guérison de Jésus-Christ. »

Sans être totalement convaincu, Khani fit ce que le pasteur John lui avait suggéré et ils partirent à l’hôpital où l’adolescent était allongé sous sédatif et immobile.

Sortant sa Bible, le pasteur John lut Esaïe 53 et a loué le Seigneur accompagné de trois autres croyants avant de joindre les mains pour prier pour le garçon. Alors qu’ils le faisaient, ses jambes se mirent à trembler intensément, il ouvrit les yeux et essaya de s’asseoir :

« Le petit agneau est revenu à moi et m’a lavé avec le sang qui sort de ses blessures ! » s’exclama l’adolescent. Après cela, il s’est transformé en un homme avec des tâches de sang sur les mains, la poitrine et les jambes. Puis il m’a dit qu’il est Jésus-Christ, et a été crucifié sur la croix du Calvaire, est mort et ressuscité des morts pour mon salut. Il m’a demandé de croire en lui en tant que mon Seigneur et Sauveur. Puis il a disparu. « 

Le garçon se leva de son lit et fit quelques pas, ses jambes étant maintenant pleinement fonctionnelles. «Je crois au Seigneur Jésus-Christ !» s’écria-t-il.

Khani était stupéfait. En pleurant maintenant, il tendit la main pour embrasser le pasteur John :

« Pardonnes-moi mon incrédulité ! » s’exclama-t-il. «Maintenant, je crois pleinement en Jésus-Christ et je l’accepte comme mon Seigneur et Sauveur.»

Le troisième jour après la guérison dramatique de son fils, Khani et sa famille ont assisté au culte du dimanche à l’église. Il a partagé son témoignage, et immédiatement après, sa femme et leurs autres enfants l’ont rejoint en acceptant Jésus comme Sauveur et Seigneur. Une fois la réunion terminée, lui et sa famille ont fait le long trajet pour visiter le pasteur Peter à l’hôpital.

Khani a tendu la main pour toucher doucement les jambes du pasteur blessé et a demandé pardon : « Mon cher frère, » a répondu le pasteur Peter. Il a ensuite invité l’ancien terroriste à s’asseoir à ses côtés et a prié pour lui. Khani dit qu’il partagera ses expériences avec ses amis, et espère les convaincre du sacrifice de Jésus-Christ pour le salut de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter