Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Eglise primitive : établir des relations aimantes et prévenantes

Sept Grecs ont été choisis comme diacres dans l’Église primitive. Il est important de noter que ces diacres étaient chargés d’assurer une distribution impartiale des ressources à deux groupes de veuves de deux ethnies différentes (Actes 6:1-7).

Philippe a été chargé par l’Esprit d’annoncer l’Évangile à l’eunuque éthiopien à une période où le message de Christ traversait les frontières à la vitesse de l’éclair (Actes 8:26-40).

Une vision divine a préparé Pierre à admettre que les non Juifs n’étaient pas impurs : il devait donc répondre aux questions du centenier Corneille qui cherchait Dieu. De même, Pierre a vu les non Juifs recevoir le Saint-Esprit de la même manière que les croyants juifs le jour de la Pentecôte (Actes 10).

Lors du concile de Jérusalem, les apôtres et les anciens se sont demandés quelles sortes de restrictions devaient être imposées aux non Juifs qui acceptaient l’Évangile. En fin de compte, Jacques a décrété : « Je suis d’avis qu’on ne crée pas de difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu » (Actes 15:19). Les non Juifs avaient une courte liste de restrictions, mais elles étaient modérées par le dialogue instauré par le Saint-Esprit (Actes 15:1-35).

Paul s’est opposé à Pierre quand ce dernier a commencé à se mettre à part des croyants non Juifs. Paul a fait en sorte que l’Église primitive ne perde jamais de vue le fait essentiel que, quelles que soient les origines ethniques ou spirituelles des chrétiens, tous sont justifiés uniquement par la foi (Galates 2:11-18).

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter