Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu a sauvé le Centre International Chrétien !

Le pasteur Russel Hodgins raconte comment Dieu a répondu aux prières des chrétiens pour sauver le Centre International Chrétien (ICC) de Staten Island de New York, aux Etats-Unis.

Le pasteur Russel Hodgins est arrivé au Centre International Chrétien (ICC) de Staten Island de New York il y a près de dix-neuf ans. Il est devenu pasteur d’une congrégation d’une centaine de membres. Il a aussi accepté la charge d’une assemblée menacée de saisie et de ruine financière.

Le Centre International Chrétien a eu un passé riche et fécond à Brooklyn avant de s’installer à Staten Island en 1980. Mais lorsque le pasteur fondateur a accepté un nouveau ministère peu après le déménagement, la congrégation a diminué et les dettes accumulées sont devenues écrasantes.

« Les intérêts se montaient à 1000 dollars par jour à mon arrivée, en octobre 1998, raconte Hodgins. Les défis étaient tellement insurmontables qu’il fallait absolument que Dieu intervienne, qu’il ouvre la mer Rouge. Et Dieu a sauvé ce ministère. »

Quand les gens ont demandé à Hodgins comment une assemblée d’une centaine de membres déficitaire de 6 millions de dollars avait pu devenir une Église de 2000 membres avec un budget annuel de plus de 2 millions de dollars, il n’a pas apporté d’explications grandioses.

« Pour beaucoup de gens, cela semble trop simpliste, explique-t-il, mais j’ai décidé de prêcher Jésus et d’aimer les gens. Jésus a dit : ‘Quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi’ (Jean 12.32). J’ai aimé les gens, quelle que soit leur culture et leur langue. Mais pas seulement moi. Notre équipe de responsables a décidé d’accueillir tout le monde sans exception. »

Dieu a honoré l’implication du Centre International Chrétien. Hodgins croit que c’est Dieu qui a poussé un promoteur local à acheter le terrain de 5 acres de l’Église pour 6 millions de dollars, puis de revendre à l’Église la parcelle de terrain sur laquelle était édifié son bâtiment pour 2,6 millions de dollars, en utilisant le reste du terrain pour une autre construction. Le promoteur a même été jusqu’à cosigner le nouveau prêt du Centre International Chrétien.

Aujourd’hui, des personnes venues du monde entier assistent soit à l’un des trois cultes en anglais du dimanche matin, soit au culte du dimanche soir en espagnol.

« Nous nous efforçons de maintenir l’unité de l’Église, déclare Hodgins. Il ne s’agit pas d’une assemblée anglaise ou espagnole, mais simplement de cultes en anglais et en espagnol. Nous formons une seule Église ! »

Hodgins est convaincu que Dieu a sauvé le Centre International Chrétien pour influer sur New York et sur le monde. « Combien de nos membres sont rentrés en Haïti, en Jamaïque ou au Bengladesh et ont touché d’autres personnes là-bas ? se demande-t-il. Indirectement, nous influons sur toutes ces vies ! »

Au cours de ces dernières années, Hodgins a exercé un ministère international. Il nous a parlé d’un prochain séminaire de pasteurs et de responsables d’Églises au Bengladesh. Ce sera sa quatrième visite.

« Je crois qu’une nouvelle onction dans la louange, la prédication et l’amour de Dieu parmi les responsables va encore faire du bien à l’Église, affirme-t-il. Je sens mes cheveux se dresser chaque fois que je raconte ce que le Seigneur a accompli pour nous. »

Une réponse à “Dieu a sauvé le Centre International Chrétien !”

  1. DORRMANN Christine dit :

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case