Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Après la guérison de leur fils, des musulmans se tournent vers Jésus

Après avoir perdu deux fils des suites d’une maladie, un musulman né dans une grande famille arabe au Moyen-Orient va se tourner, après avoir tout essayer sans succès, vers des chrétiens qui vont prier pour son troisième fils souffrant du même mal… qui va être guéri.

Né dans une grande famille arabe musulmane au Moyen-Orient, Aslam Shukkoor * croyait fermement que la seule façon de bien vivre sa vie et de se rendre au paradis était de suivre les règles strictes de l’islam radical rappporte Bibles for Mideast.

Pratiquant très scrupuleusement sa foi, ne permettant à aucun non-musulman de visiter sa maison, Aslam Shukkoor possédait des plantations et des stations d’essence et était le père de trois garçons et de trois filles.

Tout semblait aller pour le mieux lorsqu’une mystérieuse maladie, dont les médecins n’ont pu diagnostiquer la cause, a frappé le fils aîné de 15 ans. Malgré les traitements, ce premier fils est décédé au bout de deux mois. Lorsque le deuxième fils a atteint le même âge, le même mal l’a frappé. L’imam de la mosquée locale a alors évoqué une malédiction ancestrale pour expliquer les raisons de cette maladie.

Des prêtres musulmans célèbres ont alors été invités à prier pour les enfants et tous les membres de la famille. Mais rien ne s’est amélioré. Après avoir entendu dire que des démons « buvaient » le sang des enfants, la famille a décidé de déménager dans une région éloignée.

En entendant parler de la tragédie de la famille d’Aslam, plusieurs missionnaires de Bibles for Mideast ont décidé d’aller leur rendre visite et tout en partageant la Bonne Nouvelle du Salut, ont proposé de prier pour le fils malade et le reste de la famille.

Mais le père de famille ne voulait rien entendre, et prononçant une expression désobligeante à l’égard des chrétiens, a déclaré qu’il se tournerait vers Allah qui entendrait ses prières. Il a alors chassé les missionnaires, tout en déchiquetant un exemplaire d’Evangile qu’ils avaient laissé à la famille.

Alors qu’Aslam et sa femme revenait en avion pour enterrer le corps mort de leur deuxième fils qu’ils avaient emmené dans un autre pays pour essayer un meilleur traitement, ils ont rencontré, au cours de leur vol, un couple chrétien assis juste en face d’eux.

Voyant la détresse d’Aslam et de son épouse, les deux chrétiens les ont doucement interrogé et ont appris qu’ils rentraient chez eux avec le corps de leur deuxième fils mort. Ils les ont alors consolé d’une manière si compatissante que le couple musulman les a considéré comme des amis dignes de confiance.

La femme chrétienne a ensuite évoqué son propre témoignage dont certaines expériences douloureuses et comment Jésus pouvait aider à surmonter les problèmes. Mais alors qu’elle et son mari partageaient le message de l’Evangile, Aslam et son épouse sont devenus de plus en plus irrités et ont défendu leur religion :

« Tout ce qu’Allah veut, il le fait. Bien que nous soyons tristes au sujet de nos enfants, nous savons que c’est la volonté d’Allah. Nous lui obéissons et sa vérité. Donc, notre conseil à vous n’est pas de devenir kafir. « 

Malgré cette tension, après le vol, le couple chrétien a aidé les parents endeuillés à l’aéroport et ils ont continué à entretenir une relation. Lorsqu’ils se rencontraient les discussions tournaient souvent autour de la religion.

Peu de mois après, le troisième fils du couple musulman a développé la même maladie que ses deux frères aînés. Les chrétiens venus quelques années plus tôt, leur ont de nouveau rendu visite. Cette fois-ci, Aslam a offert les hommes à s’asseoir devant les portes de sa maison dans la cour tandis que la femme chrétienne de l’avion est entrée dans la maison.

Présentée à son fils malade et aux autres enfants du couple par la femme d’Aslam,  la chrétienne a de nouveau essayé d’expliquer la toute-importance de la prière au nom de Jésus.

La femme d’Aslam appela alors son mari à l’intérieur. Elle lui a demandé d’inviter aussi les missionnaires et de leur permettre de prier pour le garçon. Il a accepté !

A l’intérieur et avant de prier, les missionnaires ont raconté leurs propres histoires dramatiques de passage de l’islam au Christianisme.

Tous écoutaient attentivement l’annonce de la Bonne Nouvelle du salut lorsque, de la chambre du garçon malade,  les missionnaires ont entendu :

«Je crois en Jésus-Christ en tant que mon Seigneur et Sauveur ! je crois qu’Il me guérira et me délivrera moi et les autres de ma maison de cet étrange problème. S’il vous plaît, priez pour moi. « 

Alors, bien sûr, les missionnaires l’ont fait. Alors qu’ils posaient leurs mains sur sa tête et priaient, le jeune homme expliqua plus tard comment il sentit les mains d’un homme toucher doucement tout son corps. Il sentit aussi une odeur horrible quitter son corps et puis, un bel arôme l’enveloppa totalement. Finalement, il aperçut les mains et vit ce qui ressemblait à des cicatrices. Immédiatement, toute la douleur disparut. Il a secoué ses jambes et les a trouvées plus fortes.

Quand il a essayé de les mettre sur le sol, il a trouvé à sa grande joie qu’elles fonctionnaient. Il a commencé à marcher et courir comme tout le monde regardait avec étonnement. Quelques instants plus tard, tous croyaient en Jésus comme leur sauveur et Seigneur personnel.

Depuis lors, aucune maladie n’est venue près de cette famille. ces musulmans convertis au christianisme assistent maintenant régulièrement à une église souterraine de l’Assemblée de Dieu aimant et adorent le Seigneur Jésus-Christ dans l’Esprit et la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case