Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

La Grande Commission (Matthieu 28:18-20)

Les dernières paroles du Christ ressuscité à ses disciples réunis annoncent le bouleversement à venir : c’est la terre entière qui entendra la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. C’est pour que cette mission s’accomplisse que le Seigneur assure ses disciples de sa présence « jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:16-20).

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28:20)

Le modèle de la relation maître-disciples était celui des relations entre un rabbin et ses disciples. Le disciple se soumettait entièrement à l’autorité du maître. Sa consécration au maître devait surpasser sa dévotion envers ses propres parents.

Le disciple était assis « aux pieds du maître » pour écouter son enseignement. Il dialoguait avec lui par des questions et des réponses. Il observait sa conduite, sa manière de mettre la Loi en pratique et de résoudre les problèmes de comportement par sa connaissance de la Loi et de la Tradition. Il enregistrait, dans sa mémoire, par de nombreuses répétitions, ce que disait le maître. Après avoir terminé ses études, le disciple était ordonné par l’imposition des mains. A partir de ce moment, il avait le droit de se faire appeler Rabbi et avait le devoir de transmettre à d’autres l’enseignement reçu.

Jésus lui-même a enseigné ses disciples selon le style des Rabbis de son temps. Ses disciples comprenaient donc ce qu’il voulait dire en parlant de faire des disciples.

L’ordre de mission que Jésus donne aux chrétiens est fondé sur son autorité plénipotentiaire : parce qu’il a reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre, il a seul le droit d’imposer ses interprétations et ses commandements, de révéler la volonté du Père, de juger et de décider selon la justice de Dieu.

Il est le Maître ; il appelle à une soumission totale à son autorité, à une vie de constante communion avec lui, écoutant sa parole, apprenant de lui et mettant ses directives en pratique dans la vie de tous les jours. Cela signifie aussi que le disciple va proclamer sa Parole et chercher à amener d’autres dans cette relation privilégiée avec le Maître.

Le baptême au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit signifie que l’ancienne vie est finie et que ses connexions diverses ont été rompues. Le baptisé a inauguré une nouvelle relation de communion avec le Maître et il est entré dans une vie nouvelle. Il est instruit dans tout ce que Jésus a commandé et il conforme désormais sa vie à ces directives. Lui-même transmettra à d’autres ce qu’il a appris et mis en pratique.

Les chrétiens sont des faiseurs de disciples

La présence constante de Jésus qu’il promet à ses disciples au verset 20 indique qu’ils ne seront jamais des Rabbis indépendants, mais qu’ils devront rester en communion avec lui pour être guidés, enseignés et gardés de toute déviance. Ils resteront toujours des disciples soumis au Maître, dévoués à lui, le servant et continuant à apprendre de lui.

Pasteur Aloys Evina
Eglise de Dieu en France (Membre de la Fédération Protestante de France)
4 avenue Roger Salengro
17440 Aytré – France
Tél: 0689793998
admin@missionchretienne.org
www.chretiens.info (Le Journal Chrétien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case