Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Hausse des enlèvements de chrétiennes coptes en Egypte

Le nombre d’enlèvements et de disparitions de femmes et de jeunes filles chrétiennes dans les zones rurales d’Égypte et dans certaines villes est en hausse, vient de rapporter Mission Network News.

Selon David Curry d’Open Doors cité par ce média, une stratégie visant  les jeunes filles chrétiennes coptes serait mise en place en Egypte. Elle  consisterait dans un premier temps à les obliger à se convertir à l’islam avant de passer à une deuxième étape – celle des les vendre à l’international pour effectuer des soins domestiques ou travailler dans le commerce du sexe.

Ce trafic de femmes serait principalement utilisé dans ce pays comme tactique pour les démoraliser et humilier la communauté chrétienne.

D’après une information fournie par World Watch Monitor, il y aurait eu sept enlèvements de femmes chrétiennes coptes au mois d’avril et un huitième le 2 mai, et les musulmans sont soupçonnés par les familles de ces jeunes-filles de les avoir kidnappé.

Mirna Malak Shenouda, une jeune chrétienne copte de 16 ans, qui avait été kidnappée a échappé à ses ravisseurs. Elle a ainsi pu témoigner qu’elle avait été enlevée et assommée par deux femmes et un homme à Assouan, avant de finalement se réveiller dans un train. A l’un des arrêts, elle a sauté et a appelé ses parents.

Des évasions et des libérations comme celles de Shenouna restent cependant rares, notamment en raison du fait que la police est peut encline à venir en aide aux familles chrétiennes en raison de préjugés religieux.

Les familles des jeunes filles disparues ont ainsi beau se tourner vers les forces de sécurité, peu d’actions sont entreprises pour les retrouver. Aucune enquête n’est menée et les faits vont même quelquefois jusqu’à être reniés.

[…] nous attendons du gouvernement égyptien qu’il envoie un signal clair à ces services de police pour que la justice soit répartie également entre les minorités et la population majoritaire. Cela ne devrait pas être possible que si quelqu’un est kidnappé juste parce qu’il est chrétien copte, que son cas ne soit pas considéré comme égal à celui de quelqu’un d’autre. « 

Si le gouvernement d’ Abdel Fattah el-Sisi  a fait sa part, selon Curry, au niveau national pour faire basculer les préjugés religieux des croyants en Egypte, en se prononçant notamment publiquement en faveur des chrétiens, et en  reconnaissant l’importance des communautés chrétiennes et coptes en Egypte, il en va différemment au niveau local.

En tout premier lieu en raison des postes de police indépendants dans les régions.

Pour cette raison, Curry dit qu’il faudrait que la communauté islamique parle en faveur des chrétiens pour que l’Egypte change radicalement au niveau national et local :

« La société civile dont la police et le gouvernement a besoin de faire sa part, mais l’Islam doit continuer à aborder la façon dont ils vont traiter avec les chrétiens. Ce n’est pas toujours le cas que les chrétiens soient détestés par les musulmans. Nous avons donc besoin de musulmans modérés et d’érudits pour qu’ils continuent à élever leur voix sur ce point et … souvent, ils ne le font pas, je pense, par crainte.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case