Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Heureux l’homme!

Je veux marcher pour mon Seigneur

Sans me laisser influencer

Par les méchants, ni les moqueurs

Qui chercheraient à m’arrêter.

 

Mon grand plaisir est dans sa loi

Je la médite jour et nuit

Car par elle je nourris ma foi

Qui me donne de porter du fruit.

 

Je suis comme un arbre planté

Au plus proche d’un courant d’eau

Ne souffrant point pendant l’été

Parce que Dieu est mon ruisseau.

 

Qu’adviendra-t-il du négligeant,

Du dédaigneux ou du railleur ?

Lorsque viendra le jugement

Qui sera leur conciliateur ?

 

Deux chemins nous sont proposés !

Et c’est à nous de bien choisir

Car il ne faut pas se tromper

Prenons le temps de réfléchir !

 

Je suis heureux d’avoir choisi

Le chemin qui mène au salut !

Et maintenant en Jésus-Christ

Je sais que je suis reconnu.

Lecture : Psaume 1 v 1 :

Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur le voie des pécheurs, et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Éternel, et qui la médite jour et nuit !

Poème à lire également sur mon site de poésie:

http://www.poesie-chretienne.com/heureux-l-homme.html

Ce Psaume présente la vie comme deux chemins qui se dessinent à nous, et nous placent ainsi devant un choix ;  celui-ci déterminera notre destinée future.

Il y a comme une progression dans le cheminement de celui qui se laisserait séduire : Il y a la marche sur la voie du pécheur, puis le verbe arrêter et ensuite, celui de s’asseoir.

Prenons-garde à ne pas marcher sur un chemin étranger à la volonté de Dieu.

Ne nous arrêtons pas dans notre marche chrétienne, mais poursuivons sans nous laisser séduire par l’adversaire.

Ne nous mettons pas en compagnie de tous ceux qui pourraient influencer notre vie et nos décisions ; ne nous assoyons pas à leur table, pour partager le compromis !

Vivons ce Psaume, en choisissant la voie du Seigneur, en nous appuyant sur sa Parole et nous porterons du fruit, même au plus fort des épreuves, comme le souligne également le prophète Jérémie : « Béni soit l’homme qui se confie dans l’Éternel, et dont l’Éternel est l’espérance ! Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant ; il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert ; dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit » (Jérémie 17 v 7/8).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case