Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

De nombreux réfugiés en Irak se tournent vers Christ

Selon le témoignage d’humanitaires chrétiens de la Christian Aid Mission, les réfugiés sont de plus en plus nombreux, dans les camps de l’ONU de la région kurde en Irak,  à se tourner vers Jésus-Christ et à exprimer leur répugnance vis à vis de leur religion musulmane d’origine.

Ils sont près de 900 000 réfugiés venant de la Syrie et du reste de l’Irak à avoir rejoint les camps situés dans la région kurde de l’Irak, selon les estimations données par  l’ONU en janvier de cette année. Parmi les organisations présentes sur le terrain figurent notamment la Christian Aid Mission, une ONG qui travaille en direction des peuples non atteints dans plus de 100 pays dans le monde. Cet organisme fournit, outre un abri aux personnes déplacées, de la nourriture, des couvertures, des appareils de chauffage et des couches pour bébés.

Au delà d’une aide matérielle, les humanitaires chrétiens qui travaillent dans cette mission apportent également des exemplaires de la Bible et les distribuent aux réfugiés qui manifestent leurs intérêts pour Jésus-Christ et ses enseignements. Et ils sont toujours plus nombreux, selon le directeur de la Christian Aid Mission, dont le nom n’a pas été dévoilé pour des raisons de sécurité. Face à la brutalité des actions de l’État islamique comme des décapitations et d’autres actes horribles commis au nom d’Allah, les musulmans irakiens cherchent de plus en plus, en effet, à savoir qui est Jésus-Christ et la Bible.

Comme le responsable de cette mission  l’affirme lui-même, son organisation a littéralement été submergé par des musulmans irakiens qui cherchent à en savoir plus sur le christianisme  :

« Ils sont juste malade à cause de l’islam. Ils ont très faim de connaître Christ, surtout lorsqu’ils entendent parler de miracles, de guérison, de miséricorde et d’amour. […] Aussi terrifiant et horrible que puisse être l’État islamique, c’est une grande faveur qu’ils nous font parce qu’ils sont venus et ont montré comment ils assassinaient les gens, en affirmant que tout est écrit dans les versets du Coran. Alors maintenant, nous n’avons rien à dire de plus, nous disons juste la vérité »

La Christian Aid Mission vise non seulement comme objectif de fournir l’aide nécessaire en manifestant l’amour du Seigneur pour les réfugiés mais aussi de partager la Bonne Nouvelle :

« Nous leur venons en aide parce que nous les aimons, et lorsque nous les visitons une prochaine fois, peut-être que nous leur parlerons de Jésus et que nous leur donnerons des Bibles. Nous croyons en la puissance de la Parole de Dieu. Nous n’avons pas beaucoup de prédicateurs. Nous ne disposons pas non plus de nombreux missionnaires, mais nous avons la Parole de Dieu que nous sommes en mesure d’imprimer, d’acheter et de fournir à la population et à leurs enfants. »

L’impact de la distribution de Bible est important, selon les observations de la Christian Aid Mission puisque de nombreux musulmans viennent au Seigneur.

Le directeur raconte par exemple, comment, après avoir fourni une aide d’urgence à un réfugié venu le voir, il avait hésité à lui donner une Bible parce qu’il déclarait que son père était un extrémiste radical. Alors qu’il lui tendait la Bible, le réfugié musulman avait affirmé :

« Ok, mais je suis musulman, je ne peux pas devenir chrétien, j’ai une grande famille et mon père est un extrémiste très radical»

Face à sa réticence, le responsable de la Christian Aid Mission avait dit :

« Je ne vous demande pas d’être chrétien. Je ne vais pas essayer de changer votre religion. Je veux juste que vous lisiez la Bible pour  savoir qui est Jésus Christ. Je veux que vous ayez une relation avec Dieu . »

Parti chez lui en ayant accepté la Bible, ce réfugié a commencé à la lire avec sa femme et ses enfants. Au bout d’un certain temps, il est revenu voir le directeur avec une liste de questions qu’il avait pris le soin d’écrire en lisant les Saintes Écritures. Ses questions tournaient principalement autour du fait de savoir qui est réellement Mohamed, le fondateur de l’islam. Surpris de cette question, le responsable de la Christian Aid Mission, qui habituellement ne parle pas de l’islam, a donné quelques informations non offensantes sur Mohamed.

Un peu plus tard, une conversation s’est engagée entre les deux hommes  :

-Pourquoi me posez-vous cette question ?

-Vous savez quoi ? Je n’aime plus Mohamed.

-Et maintenant ?

-Je veux devenir chrétien

Je pensais que vous disiez que vous ne vouliez pas devenir chrétien

-Oh, j’ai changé d’avis.

Il a donné sa vie à Christ et a été sauvé.

 

Étiquettes:

Chrétiens d'Irak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case