Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

LETTONIE : Malgré la pauvreté, Kristine Cirulis persévère

L’adhésion à l’Union Européenne n’a pas changé grand-chose pour de nombreuses familles pauvres qui vivent dans la campagne de Lettonie. En collaboration avec la Mission «Pakapieni», l’ONG Solidarité Chrétienne Internationale soutient des familles qui doivent gérer le quotidien dans des conditions de vie très dures.

Kristine Cirulis a vécu quatorze ans avec son mari et a eu trois enfants. Ce dernier gagnait sa vie comme conducteur de tracteur. De fil en aiguille, il a commencé à boire régulièrement. De plus en plus, il rentrait ivre à la maison. Il devenait violent et dangereux. «Il me battait et m’attaquait même avec un couteau», se souvient Kristine. C’en était trop. Elle s’est enfuie avec ses enfants et a trouvé un appartement dans la ville de Tukums.

Une femme courageuse

Malheureusement, dans l’appartement qu’elle a trouvé, les locataires étaient responsables de tout l’aménagement intérieur de leur appartement. Comme Kristine n’avait aucun revenu à l’époque, elle a reçu du matériel de construction de nos partenaires de missions sur place. Mais les nouveaux locataires ont dû faire une grande partie des travaux eux-mêmes, notamment l’installation des salles d’eau et des cuisines ainsi que la pose du linoléum et la peinture. Grâce à sa motivation, la famille a rapidement pu emménager. La jeune femme courageuse a même été embauchée comme concierge dans son immeuble et a ainsi pu subvenir à ses besoins.

Trois ans plus tard, tout semble s’écrouler: le propriétaire vend l’immeuble et donne leur congé à tous les locataires. À nouveau sans emploi, Kristine trouve enfin un logement 15 km plus loin, à Seme: une seule pièce avec une petite cuisine, sans eau courante et sans salle d’eau. Pour faire leurs besoins, une cabane est à disposition.

Un nouveau cadre familial

Dans cette situation de vie difficile, Kristine rencontre Kristaps, un homme qui l’aide et qui lui redonne de l’assurance. Ils mettent leurs efforts en commun pour se reconstruire un cadre de vie agréable, mais la sœur de Kristaps meurt en laissant quatre jeunes enfants dont le père refuse la charge. Kristaps et Kristine décident de les accueillir chez eux et de s’occuper d’eux, malgré les difficultés financières et l’espace réduit de leur habitation.

Le couple se marie en 2014 et vit aujourd’hui avec sept enfants dans une seule pièce. «Les enfants dorment tous dans le salon, Kristaps et moi partageons un canapé dans la cuisine», décrit Kristine avec sobriété. Kristaps a perdu son travail dans une scierie, mais il se débrouille avec des travaux occasionnels; parfois il aide quelqu’un à réparer un toit ou il s’occupe de travaux agricoles.

Bientôt un nouvel appartement?

La jeune famille envisage de déménager dans le village Zentene où on leur a promis un appartement de deux pièces dans un ancien bureau de poste. L’une des pièces est si grande qu’elle pourrait être divisée en deux chambres. Mais il reste encore à franchir les derniers obstacles: d’une part il faut faire les démarches administratives afin que l’immeuble puisse être utilisé comme appartement, d’autre part le bail n’est pas encore rédigé et l’aménagement intérieur fait défaut, y compris le chauffage, la cuisine et la salle d’eau.

De nombreux travaux seront nécessaires pour transformer le bâtiment en une habitation confortable. Mais Kristine et Kristaps sont pleins d’espoir, car ils sentent qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils reçoivent du soutien de la part de nos partenaires de mission William et Dana Schultz. «Nous en sommes tellement reconnaissants.»

Perspectives d’avenir

Kristaps espère trouver du travail dans une usine de poisson à Zentene et Kristine gagne un peu d’argent en vendant des baies et des champignons. La fille aînée travaille déjà dans un hôtel. «Nous sommes confiants, ensemble nous gagnerons suffisamment d’argent pour survivre!»

La cohésion et le soutien mutuel sont les pièces maîtresses de cette famille. Les quatre neveux sont heureux dans leur nouvelle famille; ils se sentent acceptés comme des frères et sœurs par les enfants de Kristine.

Yolanda Nhili de CSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter