Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Sept églises brûlées à Saint-Louis dans le Missouri

Dans le Missouri, c’est une nouvelle église qui a été incendiée, portant à sept le nombre total d’églises détruites par le feu dans cet État américain. Alors que la plupart des édifices attaqués appartenaient à des communautés majoritairement afro-américaines, les fidèles participant à la messe à Saint-Joseph, le dernier bâtiment réduit en cendres à Saint-Louis sont blancs.

Qu’importe la dénomination des chrétiens visés, catholiques ou protestants, c’est davantage une communauté particulière qui est visée : la communauté afro-américaine. Selon de nombreuses voix concordantes, la série d’incendies des églises dans le Missouri aurait une motivation raciale et serait lié à l’activité de mouvements prônant la suprématie blanche  :

« C’est une triste réalité de savoir que, tout au long de l’histoire de notre nation, les Afro-Américains ont souvent rencontré une violence étonnante quand ils exigent l’égalité… Ceux qui commettent de tels actes de violence cherchent à générer la peur. C’est la raison pour laquelle les incendies criminels contre des églises à prédominance noire a été un outil fréquent de la suprématie blanche ».

Pourtant, le dernier édifice incendié, le Sanctuaire Saint Joseph, une paroisse catholique romaine, n’accueille pas principalement des noirs américains puisque la plupart des fidèles de cette église sont blancs, de quoi susciter certaines interrogations.

La localisation géographique des églises incendiées concorde également avec une motivation raciale pour expliquer ces attaques. Les bâtiments détruits par le feu se situent en effet à quelques kilomètres de Ferguson, l’endroit où est mort le jeune d’origine afro-américaine Michael Brown. Des jurys populaires de cette ville ayant décidé de ne pas poursuivre les policiers blancs responsables de sa mort a provoqué une grande colère à travers toute l’Amérique et au niveau international.

Selon John Ham du Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives, cette série d’incendie d’églises dans cette région est destinée à envoyer un message à la population.

Les chrétiens locaux de la plupart des églises touchées ont déclaré qu’ils refusaient de se laisser intimider par ces attaques et qu’ils ne resteraient pas silencieux sur le sujet. D’autres ont décidé, à l’exemple des chrétiens de l’église Saint Augustin également détruites, de prier pour les agresseurs :

« La plupart d’entre nous pensons que ces actes sont commis par des personnes malades. Nous avons priés pour eux. Nous prions pour qu’ils arrêtent. Nous avons également prié pour qu’ils obtiennent de l’aide « .

Le Pasteur David Triggs de l’église « United Believers in Christ Church » a quant à lui déclaré :

«Il est vraiment décourageant de voir ce que tout le travail si dur que nous avons fourni s’est évaporé en quelques minutes. Nous sommes en quelque sorte à la croisée des chemins. Je n’ai pas de doute sur le fait que Dieu pourvoira pour nous ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter