Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

États-Unis : un cocktail Molotov lancé contre une église crée un incendie

Il était 5 h 30 du matin samedi matin lorsqu’un individu non identifié a jeté un cocktail Molotov qui a déclenché un incendie dans une église proche de Getzville, un hameau situé dans la ville d’Amherst aux États-Unis. Cet évènement survient quelques semaines après d’autres alertes à la bombe dans trois lieux de culte au Nouveau-Mexique. Le suspect n’a pour l’heure pas été arrêté.

L’attaque n’a heureusement pas fait de victimes mais les dégâts sont important puisqu’en déclenchant un incendie dans le vestibule de l’église, le système d’arrosage a inondé la porte d’entrée. Les pompiers de Getzville et les policiers d’Amherst sont rapidement arrivés sur les lieux pour éteindre l’incendie et lancer une enquête.

Selon les premiers éléments observés par le bureau d’inspection des incendies, il pourrait y avoir jusqu’à 10 000 dollars de dommages causés par l’eau.
Les enquêteurs travaillent à partir des images de surveillance à partir de l’église pour obtenir des indices qui pourraient permettre de reconnaître le coupable de cet acte malveillant. Les recherches devraient aussi permettre d’établir si cet acte peut être motivé par la haine.

Le capitaine de police Enzo Villalta s’est exprimé sur le sujet :

« Il n’y a pas moyen que cela ne se reproduise pas, sauf par la capture de la personne qui a fait cet acte cette fois-ci. Nous allons mener notre enquête. L’utilisation d’une bombe incendiaire jetée contre un établissement religieux est une question très grave».

Les réunions auront lieu, malgré l’incendie. Le pasteur principal de cette église, Jerry Gillis a en effet déclaré dans un communiqué :

« Alors que les autorités continuent à enquêter sur les dommages mineurs causés à nos installations, nous sommes appelés à continuer notre mission de partage de l’amour du Christ avec toutes les personnes… « 

L’incident n’est pas isolé et les autorités redoublent de vigilance. Il y a quelques semaines seulement, en effet, une bombe enveloppée dans des journaux avait été placée dans une boîte aux lettres de la Calvary Baptist Church à Las Cruces au Nouveau-Mexique.

Une autre bombe avait également explosé vers 8 heures du matin alors qu’une congrégation catholique romaine était rassemblée. Cet engin avait été placé dans une poubelle près de la porte d’entrée de l’établissement.

Quelques jours plus tard, une troisième bombe, qui n’avait pas explosé, a été découverte à l’extérieur de la First Presbyterian Church de Las Cruces par un jardinier. Le dispositif avait été inséré à l’intérieur de la boîte d’arrosage par la porte avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter