Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Iran : un persécuteur rencontre Jésus grâce à une chrétienne en prison

Une femme chrétienne arrêtée et emprisonnée pour sa foi en Iran a témoigné de sa foi en Jésus à son gardien qui l’interrogeait. Cet homme, connu pour persécuter les minorités religieuses a abandonné, contre toute attente, sa foi musulmane pour devenir disciple de Jésus-Christ.

Noushin une jeune-femme chrétienne iranienne emprisonnée pour sa foi pensait que sa détention allait lui faire abandonner sa foi. Elle explique notamment ne pas avoir été prête à aller en prison parce qu’elle voyait cet endroit comme un endroit sale où les personnes sont torturées et enfermées en cellule d’isolement :

 « Je craignais que j’aurai tellement peur que je dénoncerai tous les noms des membres de mon église de maison. Je craignais même de renier ma foi si j’étais torturée « .

Et c’est le contraire qui s’est produit. Alors qu’elle était enfermée pendant trois jours dans la cellule d’isolement, elle a partagé sa foi chrétienne à son gardien.

Elle explique avoir parlé de Jésus à son persécuteur pendant des heures en ces termes :

 » C’est un honneur pour moi de parler de Jésus. Vous devez également avoir Jésus dans notre vie. Je ne peux pas être indifférente envers vous. Je désire que vous ressentiez la joie et la bénédiction du salut. Je ne peux pas garder le silence à ce sujet. »

Finalement, après des heures de partage, son gardien, le coeur assoiffé,  a donné sa vie à Jésus. Noushin a alors prié pour lui.

Malgré la persécution particulièrement féroce pour les musulmans convertis en Iran,  les violations systématiques des droits de l’homme et de la liberté religieuse, la détention prolongée, la torture ou les exécutions basées uniquement sur les convictions religieuses de l’accusé, l’évangile continue à se répandre à travers ce pays.

De nombreux chrétiens iraniens, qui représentent moins de un pour cent de la population, font face à des accusations liées à « des activités d’église de la maison. » Près de 500 chrétiens auraient ainsi été emprisonnés pour leur foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter