Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Abonnez-vous à Chrétiens TV, la chaîne YouTube du Journal Chrétien

Norbert Valley réélu à la présidence du réseau évangélique

Rassemblées à Vevey pour la conférence annuelle du Réseau évangélique suisse (RES), une centaine de personnes étaient présentes samedi 5 mai pour cette rencontre articulée autour du thème « unité et réconciliation ». L’après-midi a vu l’assemblée générale renouveler le mandat de Norbert Valley à la présidence du RES.

Genève, le 7 mai 2012 (mm). C’est la question de l’unité et de la réconciliation qui figurait cette année au menu de la conférence annuelle du RES – un thème mis en avant récemment dans le rapport de la délégation suisse qui s’était rendue en octobre 2010 au Cap, pour le congrès international de Lausanne pour l’évangélisation mondiale. En invitant le nouveau duo de secrétaires généraux de la Schweizerische Evangelische Allianz (SEA), les organisateurs ont choisi de mettre l’accent sur l’unité chrétienne au-delà des frontières linguistiques de notre pays, en posant cette question un brin provocatrice aux Romands : « Pouvons-nous ignorer 80% des chrétiens évangéliques en Suisse (sous entendu : les Suisses allemands) ? »

Plus qu’une structure, former un corps vivant

Matthias Spiess, désormais responsable du secteur Eglise de la SEA, invitait l’auditoire à former un corps vivant, habité par l’Esprit de Dieu et pas juste une structure sans vie. C’est dans une communion relationnelle et dans une connexion des cœurs que s’ouvre la possibilité de vivre l’unité. Dieu bénit les projets des chrétiens qui savent s’assembler et surmonter leurs différences, a-t-il rajouté, en se fondant sur sa propre expérience : l’organisation d’un camp– le Praise Camp – qui rassemble désormais près de 4’000 jeunes chaque année en Suisse allemande. « L’unité est aussi une condition pour pouvoir rendre témoignage de notre foi dans la société » a-t-il également rappelé.

Une demande de pardon aux Romands

« Nous vous demandons pardon pour l’arrogance de la majorité à votre égard » a poursuivi Marc Jost, responsable du secteur Société de la SEA. Faisant référence à la récente polémique déclenchée par la Weltwoche, dans laquelle les Romands étaient décrits comme « les Grecs de la Suisse », il reconnaissait que ce genre de jugements existait parfois aussi au sein de l’Eglise. Plusieurs ont réagi en exprimant leur souhait que la relation au sein de l’Eglise évangélique en Suisse puisse passer un nouveau cap. Le Conseil du RES et l’ensemble de l’assemblée ont béni le duo de secrétaires alémaniques dans leur nouveau mandat.

Norbert Valley réélu à la présidence du RES

L’assemblée générale qui a suivi dans l’après-midi a vu Norbert Valley reconduit à la présidence du RES pour un second mandat de 4 ans. La dernière prise de position du RES a également été présentée. Selon Norbert Valley, « il s’agit là de l’un des documents les plus importants que le RES ait publié ». Intitulé « liberté d’expression religieuse », ce document réaffirme l’importance de préserver un espace public qui permette aux croyants de pouvoir présenter respectueusement leurs convictions.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter