Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Création d’une commission d’enquête sur le financement de Daech

Cinquante députés demandent que soit mise en place une commission d’enquête parlementaire sur le financement de Daech. Cette proposition fait suite à l’appel des fondateurs du site Internet Nouveaux Martyrs dénonçant le massacre des chrétiens d’Orient et d’Afrique de s’assurer que la France ne finance pas, même indirectement l’État Islamique.

Près de 800 millions de dollars de pétrole serait vendu par Daech par an dans le monde. Mais à qui ? Officiellement, uniquement sur le marché noir. Cependant, en raison de l’implantation de l’État islamique dans une région très riche en or noir, d’autres hypothèses pourraient être envisagés. C’est bien à cette interrogation qu’a voulu répondre le site Nouveaux Martyrs en demandant la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur le sujet.

Le but de cette enquête : être sûr que la France n’achète pas de pétrole à ceux qui depuis des mois, massacrent des chrétiens depuis des mois.

A la suite et sous la direction de Jean-Frédéric Poisson, député PCD des Yvelines et initiateur de la proposition de résolution, une cinquantaine de députés ont demandé un éclaircissement sur la participation éventuelle de la France au financement de Daech qui serait actuellement à la tête d’une fortune estimée à deux milliards de dollars.

Une commission d’enquête de trente membres a donc été créée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case