Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Franklin Graham invité à prier à l’investiture de Donald Trump

Près de six membres du clergé dont les leaders évangéliques Franklin Graham et Samuel Rodriguez prendront part à l’investiture présidentielle de Donald Trump à Washington le mois prochain.

Parmi les autres personnalités du monde évangélique qui seront amenés à prendre la parole ou prier lors de cet évènement, il y aura également la télévangéliste de Floride et actuelle conseillère spirituelle du président des États-Unis Paula White ainsi que le prédicateur de la prospérité de Détroit Wayne T. Jackson.

Comme leader chrétien, Franklin Graham, fils de l’évangéliste Billy Graham et président de l’Association évangélique Billy Graham, s’il n’a pas officiellement pris parti pour la candidature de Donald Trump, avait néanmoins organisé des rassemblements de prières dans les 50 états avant son élection pour inviter les chrétiens à prier avant de choisir leur président. Après la victoire de Trump, il a résolument défendu le rôle que Dieu a joué dans le résultat des élections. Il est aussi apparu au côté de Donald Trump au cours de la tournée de remerciement du président des Etats-Unis à ses électeurs.

Il avait également été présent pour prier à l’investiture de George W.Bush en 2001. Billy Graham, son père, avait quant à lui été présent à lors des prises de fonction de trois présidents successifs, à savoir Richard Nixon en 1969, Georges W. Bush en 1989 et Bill Clinton en 1993 et 1997.

L’histoire de la relation entre Samuel Rodriguez et Donald Trump est différente, puisqu’il a fait preuve de méfiance à l’égard des propositions de Trump durant la campagne présidentielle. Président de la National Hispanic Christian Leadership Conference et membre du conseil d’administration de Christianity Today, ce leader chrétien s’est associé finalement à l’équipe de transition de Donald Trump pour aborder la politique d’immigration, en particulier le statut des enfants d’immigrants sans papiers.

Il sera chargé, pendant l’investiture du nouveau président, de faire une lecture et une invocation, tout comme Paula White. Franklin Graham et Wayne T. Jackson seront quant à eux chargés de faire une lecture et de prononcer une prière de bénédiction.

Comme l’a déclaré Franklin Graham en 2001 lors de l’intronisation de Georges W.Bush : « «Chaque fois que vous prenez position pour le Christ, cela sera controversé.» Franklin avait alors prié au nom du Père, du Fils, le Seigneur Jésus-Christ et du Saint-Esprit. »

En Amérique, certaines traditions, comme le fait pour le Président de demander l’aide de Dieu ou de prêter serment d’office sur une Bible qui accompagnent l’intronisation des différents présidents de la république font polémique, notamment dans certains milieux.

Le verset le plus populaire choisi par les présidents des Etats-Unis lorsqu’il prête serment est  » 2 Chroniques 7:14 « si mon peuple, sur qui est invoqué mon nom, s’humilie, prie et me cherche, je l’exaucerai des cieux, j’effacerai son péché, et son pays je guérirai ». C’était d’ailleurs le verset de la Bible le plus recherché en ligne après l’élection de Trump.

Rabbi Marvin Hier sera le premier religieux juif à prendre la parole lors de l’inauguration présidentielle depuis plus de trois décennies. Le cardinal catholique Timothy Dolan, qui a critiqué la position d’immigration de Trump, prendra également la parole.

Paula White est la seule personne du groupe de conseillers évangéliques de Trump qui prendra la parole à l’inauguration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter