Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Israël autorise plus de Palestiniens à se déplacer pour fêter Noël

Pour les fêtes de Noël, Israël a annoncé son intention d’accorder davantage de permis aux Palestiniens chrétiens pour se rendre à Jérusalem, en Cisjordanie ou à Gaza.

Depuis des années, c’est les mêmes démarches : Joice Tanuss, une jeune chrétienne, fait une demande de permis pour se rendre à Jérusalem pour les fêtes, mais les réponses varient. Une fois, tous les permis sont accordés à une famille, la fois suivantes, une personne n’obtient pas cette autorisation et « donc on reste à Ramallah… ou on va à Bethléem », explique Joice Tanuss.

Cette fin d’année 2016, a annoncé Israël, plusieurs milliers de Palestiniens de Cisjordanie seront autorisés à se rendre à Jérusalem et une centaine de seraient même autorités à rendre visite à leur famille de Gaza, un déplacement impossible en temps normal. 700 Gazaouis pourront également quitter l’enclave palestinienne pour se rendre à Jérusalem ou en Cisjordanie.

Cette nouvelle réjouit les chrétiens comme Joseph Mouganem, un chrétien originaire de Ramallah :

« Cela leur apportera, j’en suis sûr, un peu de joie dans leur vie. Les chrétiens de Gaza ne sont plus nombreux, mais on ne les oublie pas. C’est ça aussi, le message de Noël : la paix sur terre. »

Le constat est là en effet : les chrétiens sont de moins en moins nombreux dans les territoires et ne représentent aujourd’hui que 2 % de la population palestinienne, préférant rejoindre l’Europe ou les États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter