Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les autorités chinoises refusent de donner le passeport à un pasteur

Kang Jinqun, pasteur de l’église de Jésus-Christ à Nanyang, une province centrale du Henan en Chine, s’est vu refusé un passeport et un laissez-passer pour Hong-Kong et Macao parce que les autorités l’ont considéré, par erreur, comme membre du Falun Gong, une pratique considérée comme sectaire dans ce pays.

C’est en se rendant au bureau d’administration de sortie et à l’entrée du bureau de sécurité publique du comté de Sheqi que s’est produit l’incident, rapporte China Aid, une organisation de défense des chrétiens persécutés en Chine.

Alors que le pasteur Kang Jinqun demandait un passeport ainsi qu’un laissez passer pour Hong-Kong et Macao, les autorités, constatant qu’il avait été enregistré sur une liste noire comme adepte du Falun Gong s’est vu refusé la délivrance des documents demandés. Après cet évènement, le serviteur a demandé au poste de police local un certificat prouvant qu’il était pasteur, mais malgré ce document, sa demande de passeport lui a été refusée à nouveau. Kan Jinqun qui est chrétien, pense qu’à l’avenir, il va avoir des difficultés à voyager en raison de son identité religieuse erronée.

Le Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa est une «pratique spirituelle qui se concentre sur les principes moraux et intègre des exercices et de la méditation traditionnelle chinoise» qui est considérée comme une secte en Chine.

Selon Ian Johnson, qui a édité récemment un livre sur la Chine Moderne, l’utilisation de la terminologie « secte » vise surtout à dissimuler pour le gouvernement la répression qui sévit en Chine contre les mouvements religieux, et notamment le christianisme.

C’est le même point de vue que partage Newsmax, qui a constaté que le gouvernement chinois avait lancé une répression contre les églises chrétiennes de maison en mettant les dirigeants d’église et les croyants influant sur une liste noire en arguant qu’ils appartiennent à une « secte ». Rien que l’année dernière, cinq responsables d’église, parce qu’ils étaient accusés de diriger une secte ont été arrêtés.

Un rapport du Centre de recherche Pew paru en 2007 montre que près de 70 millions de croyants chinois adorent Dieu dans des églises non enregistrées. Le Three-Self Patriotic Movement, la seule organisation d’églises officiellement enregistrée par l’État ne compte qu’environ 16 millions de membres protestants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter