Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Dieu protège les étrangers (Psaume 146:9)

« L’Eternel protège les étrangers…  » (Psaumes 146:9). Cette déclaration montre que Dieu aime les étrangers et qu’Il est disposé à les aider.

Les étrangers sont des personnes qui n’appartiennent pas à la communauté où elles se trouvent momentanément. Le nombre de réfugiés et de migrants est en constante augmentation depuis quelques décennies. La multiplication des conflits et des guerres a jeté sur les routes de l’exil des populations entières.

Vous avez sûrement déjà éprouvé un sentiment de malaise dans un lieu inconnu : un nouveau pays dont vous ne comprenez pas la langue, une autre ville, une nouvelle école ou un nouveau lieu de travail. On est celui qui est différent, qui n’est pas au courant, qui dérange, un étranger !

Savez-vous que Jésus a été de trop sur la terre. La Bible dit qu’Il vint chez lui, et les siens ne l’ont pas accueilli (Jean 1: 11). Dès sa naissance, pas de place pour lui, sinon dans une étable ; puis réfugié en Égypte ; étranger au milieu de son peuple et dans sa propre famille (Psaume 69: 8); et même sans domicile fixe (Matthieu 8. 20).

Peut-être êtes-vous, vous aussi, un étranger, mal dans votre peau et sans espoir. Croyez que Dieu vous aime et qu’Il veut vous aider.

L’affirmation « L’Eternel protège les étrangers…  » est tirée du Psaume 146. Le premier et le dernier mot de ce psaume consacré à la louange est l’exclamation « Hallelou-Yah » (Louez l’Eternel). Il ne contient aucune requête ni aucune allusion à un besoin personnel. Tout est centré sur Dieu, qui seul est digne de louange.

Pourquoi louer Dieu quand on est sans-papiers dans un pays étranger ? C’est la félicité que procure la confiance en l’Eternel qui suscite une louange individuelle fervente, et nous pouvons dire avec le Psalmiste:  » Je louerai l’Eternel tant que je vivrai, Je célébrerai mon Dieu tant que j’existerai » (Psaumes 146:2).

Peu importe notre situation actuelle, nous devons louer Dieu parce qu’Il a la puissance absolue du Créateur (Psaumes 146:5-6) et qu’Il a compassion de ceux qui souffrent (Psaumes 146:7-9). Le dernier verset du Psaume 146 (10) est à la fois le résumé et le point culminant : l’Eternel, le Dieu de grâce règne, c’est-à-dire exercera sa puissance souveraine, éternellement, à tout jamais.

Si vous ne l’avez pas encore fait, laissez Jésus entrer dans votre vie pour que vous deveniez un enfant de ce Dieu d’amour.

Cette méditation vous est proposée par Aloys Evina, pasteur de l’Eglise de Dieu à la Rochelle. Notre équipe pastorale est disposée à répondre à vos questions et à prier pour vous. Voici notre adresse :

Eglise de Dieu en France
Membre de la Fédération Protestante de France
4, avenue Roger Salengro
17440 Aytré
Site web: www.eglisededieu-larochelle.com

Personne à contacter :

Pasteur Aloys Evina : 06 89 79 39 98

Étiquettes:

Méditation biblique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter