Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Ohio : le « Notre Père » ne sera plus chanté dans un lycée

Un lycée de l’Ohio, un État du Midwest des États-Unis, a décidé qu’un cantique chrétien, « The Lord’s Prayer (le « notre Père ») ne serait désormais plus associé à la remise des diplômes dans l’établissement. Un groupe d’athées s’est en effet plaint du fait que cette école, en permettant l’interprétation de ce chant, favorisait la religion.

C’est une tradition datant de près de 70 ans qui disparait. Par une lettre de la « Freedom From Religion Foundation » (FFRF), un organisme qui lutte pour la liberté de ne pas avoir de religion, le lycée East Liverpool de l’Ohio a appris que l’interprétation de « The Lord’s Prayer » au cours de la remise des diplômes violait la loi et devait de ce fait être arrêtée au cours des cérémonies futures.

Après avoir reçu cette missive, Lisa Ensinger, chef de chœur de l’établissement, a fait appel à la commission scolaire de la ville pour demander son soutien et permettre que cette tradition puisse être perpétrée dans le lycée. La réponse a été négative. Larry Watson, président de cette commission a en effet affirmé que le maintien de l’interprétation de ce cantique pourrait coûter des milliers de dollars en frais de justice.

La Cour suprême a elle-même affirmé, a rajouté Larry Watson, que ce n’était pas possible de continuer à perpétrer cette tradition. Certains districts, a encore expliqué le président de la commission scolaire, ont dû payer plus de 850 000 dollars.

«Je ne vais pas faire prendre de risque à cette école en essayant de combattre la Cour suprême. Je suis aussi désolé que vous l’êtes. »

Face à la décision du lycée, Lisa Ensinger avait déclaré, que si ses élèves ne pouvaient plus chanter pendant la remise des diplômes, elle démissionnerait.

« Maintenant ce jour est arrivé et mon cœur est brisé. […] mes élèves sont dévastés » a -t-elle encore affirmé.

Richard Wolf, un membre de la commission d’administration de l’établissement s’est également exprimé sur le sujet :

« Je ne sais pas quand nous avons voté sur cette question. Avons-nous voté pour cette question ? Si c’est à l’initiative d’un étudiant, c’est comme la prière pour la levée de drapeau. Si ces gens veulent intenter une action en justice, laissez-les. »

Étiquettes:

Notre Père

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case