Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Des chrétiens en grève de la faim dans la « jungle » de Calais

Neuf hommes iraniens, dont au moins trois d’entre eux se sont convertis au christianisme dans leur pays d’origine sont actuellement en grève de la faim dans la « jungle » de Calais après que le 29 février, les autorités françaises ont commencé à détruire la partie sud du camp de réfugiés.

« Nous nous sommes enfuis pour une meilleure vie – où allons-nous aller maintenant » lancent désespérés ces migrants qui ont dû fuir l’Iran, pour au moins trois d’entre eux, pour éviter la peine de mort liée à leur conversion au christianisme.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle lutte qu’ils mènent visant à ce que les expulsions à Calais s’arrêtent jusqu’à ce qu’une solution viable et sûre soit trouvée pour tous les réfugiés qui y vivent.

Malgré le soutien des ONG, malgré leurs protestations, rien y a fait. La destruction de la partie sud du camp de réfugiés à Calais a commencé. Alors, ces hommes se sont mis en grève de la faim, depuis 17 jours, et ont, pour certains, cousus leur bouche en forme de protestation.

Ils sont venus trouver asile, mais en France, ils ont été confrontés à la violence et aux mauvais traitements : du gaz lacrymogène a été pulvérisé sur eux, malgré la présence d’enfants et de famille, les flash-balls utilisés. Certains ont témoignés avoir été choqués par le niveau de brutalité de la police.

Pourtant, ils n’ont pas eu le choix, se convertir au christianisme en Iran équivaut à la peine de mort.

« Si vous convertissez au christianisme, vous n’avez aucune chance en Iran. Si nous revenons, 100 pour cent d’entre nous seront tués. »

Hossiin a été emprisonné en Iran à cause de sa conversion au christianisme après avoir été musulman. Bénéficiant d’une libération conditionnelle, il est parti loin :

« C’est difficile, la vie est risquée. Quand je suis arrivé ici, ils ne croyaient pas que je m’étais converti et que j’étais devenu chrétien parce qu’il ne pouvait pas le prouver. Sinon, pourquoi aurais-je fui mon pays ? « 

Une partie de leur déception provient du fait qu’ils pensaient qu’ils allaient venir dans un continent chrétien qui les protégerait.

Ils ont exprimé leur totale détresse face à la destruction de l’église protestante et de la mosquée kurde. L’ordonnance du tribunal avait promis que ces zones communes seraient protégées, mais juste une semaine plus tard, elles ont été détruites.

« Comment un pays chrétien peut-il  détruire une église ? Pourquoi personne ne peut l’arrêter ? Pourquoi les chrétiens français ne viennent pas arrêter cela avant que cela ne se produise ? »

Omid a déclaré :

« .. Montrez-moi ce que cela signifie d’être chrétien. Nous sommes frères et sœurs. Nous ne sommes pas différents, nous sommes égaux devant Dieu. Nous voulons être traités de la même façon. Nous sommes des êtres humains…. »

Les réfugiés chrétiens demandent de prier sans réserve face à cette horrible situation :

«Jésus-Christ a sacrifié sa vie pour l’humanité. Nous suivons son exemple. Nous luttons pour faire la même chose pour ces personnes sans défense. »

Un humanitaire, qui a vécu à leur côté en solidarité avec eux, a expliqué :

« C’est un acte puissant de choisir de devenir un chrétien en Iran parce que c’ est contraire à la loi. Ils sont doux, ces  hommes sont aimables, et ils ont une conviction puissante. C’est la foi qui les a chassé de leur patrie. Ils viennent d’une situation cruelle pour se retrouver face à une situation désespérée. Ils sont attachés à Dieu et placent entièrement leur confiance en lui. Ce genre de foi peut impressionner. « 

Lorsqu’on leur a demandé quel message ils apporteraient aux chrétiens au Royaume-Uni, ils disent : « Nous leur demandons de faire pression sur le gouvernement pour trouver une solution pour les gens dans la jungle de Calais. »

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter