Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

CHRÉTIENS PERSÉCUTÉS : «Jusqu’à quand l’Europe se contentera-t-elle de regarder?»

«Aujourd’hui, 80 % des personnes persécutées pour leur foi sont des chrétiens. C’est un scandale que cette réalité effrayante ne soit pas rapportée par les médias!» Ce refus de voir la réalité en face traduitune propension à l’«autoculpabilisation» qui caractérise la culture occidentale, selon Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Il a fait cette déclaration lors du neuvième congrès «Christenverfolgung heute» (persécution des chrétiens aujourd’hui) à Schwäbisch Gmünd, en Allemagne.

Environ 500 personnes ont assisté au congrès qui s’est tenu à Schwäbisch Gmünd, dans le Land du Bade-Wurtemberg (Allemagne). Quatre jours de conférences ont permis à de nombreux orateurs de présenter la situation que rencontrent les chrétiens dans différents pays où la situation est alarmante, ainsi que les programmes mis en place pour les aider.

Grâce au stand d’information de Christian Solidarity International, les trois collaborateurs présents (Benjamin Doberstein, Corinne Germann et Reto Baliarda) ont pu discuter avec de nombreux visiteurs engagés et créer de nouveaux contacts. Bon nombre de visiteurs se sont montrés intéressés par le travail de CSI sur place et par son engagement politique pour attirer l’attention du public sur la détresse des chrétiens.

«Jusqu’à quand l’Europe se contentera-t-elle de regarder?»

Lors de son exposé, le cardinal suisse Kurt Koch a relevé sans équivoque que la persécution des chrétiens à l’échelle mondiale devait de toute urgence être portée à la connaissance du grand public. «Aujourd’hui, 80 % des personnes persécutées pour leur foi sont des chrétiens. C’est un scandale que cette réalité effrayante ne soit pas rapportée par les médias!» Ce refus de voir la réalité en face traduit, selon Kurt Koch, une propension à l’«autoculpabilisation» qui caractérise la culture occidentale. Mais la persécution des chrétiens n’a pas sa place dans un tel schéma de pensée! Il est particulièrement déplorable de constater que les chrétiens eux-mêmes n’élèvent pas leur voix pour défendre leurs frères.

Le cardinal Koch a encore déclaré: «Après l’effondrement de l’Union soviétique, de nombreuses personnes ont pensé que la persécution des chrétiens appartenait dorénavant au passé. Quelle erreur! Ces derniers temps, on ne peut pas passer à côté des atrocités commises par l’État islamique (EI). Cette organisation satanique a déjà fait plus de martyres qu’au temps des premiers chrétiens.» Le cardinal Koch n’a pas ménagé les politiciens: «Jusqu’à quand les hommes politiques européens se contenteront-ils de regarder les biens culturels qui se font détruire, les chrétiens qui sont persécutés en Syrie et en Irak ou les yézidis qui sont conduits à l’abattoir comme du bétail?»

Kurt Koch rappelle cependant que la persécution fait partie du christianisme et qu’elle contient une bonne nouvelle: «Notre martyre vainc la puissance de la mort et unit les chrétiens par-dessus les barrières entre les communautés.»

Volker Kauder, président du groupe parlementaire CDU au «Bundestag» a appelé à s’engager résolument: l’EI poursuit une stratégie sournoise visant à dresser les musulmans et les chrétiens européens les uns contre les autres. «Il est donc important d’avoir du contact avec les musulmans pacifiques. En effet, lorsque les personnes d’une autre religion constatent que les chrétiens s’engagent aussi pour eux, cela peut les amener à réfléchir.»

Auteur: Reto Baliarda de CSI

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case