Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Des crédits à taux zéro pour des chrétiens du Pakistan

L’organisation Solidarité Chrétienne Internationale propose des micro-crédits à taux zéro aux chrétiens du Pakistan qui doivent se démener pour survivre. Ces prêts sans intérêts leur permettent de rompre le cycle de la paupérisation.

De nombreuses familles chrétiennes vivent dans une misère noire au Pakistan. Les pères travaillent souvent comme nettoyeurs ou manœuvres dans une grande entreprise, or leur maigre salaire n’est de loin pas suffisant pour nourrir leur famille. Cela pousse plusieurs d’entre eux à faire un emprunt pour ouvrir un petit commerce et améliorer ainsi leur revenu. Malheureusement, tout n’est pas si simple, car les taux d’intérêt sont généralement très élevés au Pakistan (il n’est pas rare d’en trouver à plus de 20 %). De tels microcrédits précipitent donc souvent les familles dans la pauvreté plutôt que de les aider à en sortir.

La Solidarité Chrétienne Internationale s’engage pour qu’un maximum de chrétiens du Pakistan puissent bénéficier des crédits à taux zéro, sachant qu’ils sont fréquemment discriminés par l’État et la société.

Un taux zéro pour une pauvreté zéro

Cette situation a amené la Solidarité Chrétienne Internationale à proposer une alternative, en s’alliant avec une organisation locale qui accorde des crédits sans intérêts, mais qui se tient également aux côtés des bénéficiaires en leur offrant des conseils professionnels personnalisés, de façon à en assurer le remboursement à terme. Dans cette optique, ceux qui prennent un crédit paient uniquement une taxe d’adhésion équivalant à 1 franc, le reste des frais étant assumés par des donateurs locaux, parmi lesquels on trouve beaucoup d’anciens bénéficiaires de ce système qui veulent redonner une contribution en signe de reconnaissance.

Des enfants à nouveau scolarisés

Javed Masih (Karachi) fait partie des bénéficiaires d’un microcrédit. Il explique : « Je travaillais comme vendeur jusqu’à la faillite de mon employeur. Quand j’ai perdu mon revenu, malgré tous mes efforts, je n’ai pas retrouvé d’emploi qui me permette de subvenir à mes besoins. Je pouvais juste m’acheter de la nourriture et je faisais des pieds et des mains pour régler mon loyer… mais je ne pouvais plus payer les frais de scolarité de mes enfants et j’ai dû les retirer de l’école.

« Quand j’ai entendu parler des microcrédits, ma vie a changé : grâce à un crédit (équivalant à 130 francs), j’ai pu acheter une machine à coudre et des accessoires de couture. Mon épouse m’a aidé à trouver des clients et j’ai mis toute ma motivation dans mon travail. Maintenant, je remonte la pente. Mes enfants peuvent de nouveau aller à l’école. Je ne sais comment exprimer ma gratitude ! »

Comment fonctionnent les microcrédits sans intérêts ?

L’organisation partenaire de la Solidarité Chrétienne Internationale met à disposition des microcrédits allant de 100 à 500 francs, avec échéance à six mois. Lorsqu’un crédit est remboursé, un nouvel emprunt peut être sollicité.

Le taux de remboursement avoisine les 100 %, ce qui est en grande partie dû au conseil et à l’accompagnement dont bénéficient les débiteurs. Par ailleurs, les crédits sont remis dans le cadre des mosquées et des églises, ce qui favorise l’éthique de remboursement et limite les frais d’infrastructure.

Étiquettes:

Chrétiens

Les commentaires sont fermés.

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case