Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Veillées silencieuses pour les chrétiens persécutés

Quelque 430 chrétiens ont bravé le froid, la pluie et les rafales tempétueuses pour participé à la veillée silencieuse organisée par Solidarité Chrétienne Internationale dans plusieurs villes suisses le 14 décembre 2017.

Dans plusieurs parties du monde, les minorités chrétiennes ne peuvent pas célébrer paisiblement Noël. Ils sont discriminés, persécutés, torturés, voire même tués à cause de leur foi.

Chez nous, au cœur du branle-bas de ce que l’on appelle aujourd’hui Noël, qu’il s’agisse des Black Fridays ou d’autres actions commerciales toutes plus spectaculaires les unes que les autres, Solidarité Chrétienne Internationale offre depuis six ans la possibilité de se retirer quelques instants pour penser aux chrétiens opprimés lors d’une veillée silencieuse organisée dans des lieux publics. En effet, dans de nombreux pays, les extrémistes et les groupes terroristes augmentent la pression qu’ils exercent sur les minorités chrétiennes à l’occasion de grandes fêtes chrétiennes comme Noël.

Environ 430 personnes se sont rassemblées dans plusieurs villes suisses malgré les conditions météorologiques particulièrement défavorables. « Nous remercions tous ceux qui ont quitté le coin du feu pour affronter la tempête et montrer leur solidarité avec ceux qui sont persécutés à cause de leur foi », déclare Benjamin Doberstein, président de la direction de CSI.

Des voix de différentes villes

Didier Suter, le responsable de la veillée silencieuse de La Neuveville raconte : « Le fait de se retrouver dans des conditions météorologiques assez mauvaises, au milieu des passants peu enclins à prendre le temps de s’arrêter, nous a donné l’occasion de faire un parallèle entre notre expérience et celle de nos frères et sœurs chrétiens confrontés de manière récurrente à l’adversité. Heureusement, juste avant la fin de la Veillée, nous avons eu une discussion très intéressante avec une jeune personne qui a pris le temps de s’informer de ce dont nous témoignions. Ce fut un « clin d’œil » de Dieu vraiment encourageant. »

La conseillère cantonale Doris Günter, quant à elle, a pu rassembler quelque 70 personnes à Romanshorn. Peu avant le discours, la pluie s’est intensifiée. Mme Günter a accueilli la foule en affirmant que ces gouttes de pluie étaient les « larmes du ciel devant la détresse des chrétiens persécutés. »

À Frauenfeld, la veillée silencieuse a eu lieu juste après l’averse. Le froid n’a pas retenu les 75 personnes comptées par Elisabeth Rickenbach, la responsable de cette deuxième veillée silencieuse Solidarité Chrétienne Internationale. Mais qu’est-ce qui a motivé cette jeune conseillère cantonale à organiser une veillée silencieuse ?

« Pour moi, il est important d’attirer l’attention sur les chrétiens persécutés et discriminés dans d’autres pays et de montrer que nous ne sommes pas obligés de rester inertes devant leur souffrance. »

Témoignages (Syrie et Iran)

Dans plusieurs villes, des personnes d’Iran et de Syrie ont participé à la veillée silencieuse. À Giubiasco, une famille syrienne a raconté sa fuite ; à Thoune, des réfugiés iraniens ont évoqué la situation précaire des chrétiens dans leur pays. « Déjà l’année passée, je désirais que des réfugiés puissent participer à la veillée silencieuse », déclare la responsable à Thoune, Christine Binggeli. Pour cela, un Iranien est même venu depuis Appenzell jusqu’à Thoune ; ce chrétien vit depuis cinq ans en Suisse et il lutte pour la justice dans son pays. Malgré la situation difficile en Iran, il a reçu une réponse négative à sa demande d’asile, après plusieurs années d’attente.


Bâle (38) ; Berne (20) ; Coire (16) ; Frauenfeld (75) ; Giubiasco (20) ; La Neuveville (15) ; Lausanne (15) ; Lucerne (25) ; Romanshorn (70) ; St-Gall (38) ; Thoune (47) ; Zurich (47) ; Neuchâtel (21).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter