Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

On ignore où se trouvent les 4 chrétiens arrêtés en Iran avant Noël

Le 12 décembre dernier, Amin Khaki, Milad Goudarzi, Shehabuddin (Shahab) Shahi et Alireza Nour-Mohammadi, quatre chrétiens iraniens ont été arrêtés puis emprisonnés par les autorités de Karaj. Depuis, on ignore où ils se trouvent.

Même si Miles Windsor avec Middle East Concern n’ont eu aucun écho d’une accusation portée contre ces hommes, ces quatre chrétiens pourraient être détenus en prison à un endroit inconnu. Leur famille sont pour le moment sans nouvelle d’eux et ne savent pas où ils sont et même s’ils sont vivants.

Si de nombreuses interrogations subsistent donc à ce stade, leur sort pourrait être divulgué au fil du temps. Habituellement, lorsque des chrétiens sont arrêtés de cette manière, ils sont appelés à donner plus d’informations sur d’autres églises de maisons et d’autres dirigeants chrétiens, ce qui préfigure de temps difficiles pour eux.

Sur l’Index mondial de persécution édité par Portes Ouvertes, l’Iran est actuellement classé 8ème sur les pays les plus dangereux au monde pour les disciples de Jésus. Étonnement pourtant, l’Iran a aussi la population évangélique qui croît le plus rapidement dans le monde.

« Un grand nombre d’Iraniens sont venus au Christ et c’est quelque chose dont les autorités sont clairement mécontentes. Il y a donc des arrestations, des détentions, [et] des emprisonnements périodiques. Il y a eu beaucoup d’indices ces derniers temps qui suggèrent que la répression pourrait être plus grande entraînant dans certains cas des peines de prison pouvant s’étaler de 10 à 15 ans  pour les chrétiens. »

L’approche des autorités a d’ailleurs changé. Plutôt que d’accuser les chrétiens d’apostasie ou de blasphème, elles préfèrent aujourd’hui accuser les chrétiens de troubles à l’ordre économique ou public, ce qui équivaut à une peine de prison équivalente à 10 ans de prison.

Miles Windsor a déclaré à propos de la persécution de l’église en Iran que ce que l’on constate dans ce pays s’apparente à la vérité biblique telle qu’elle est écrite dans le psaume 2 : « Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l’Éternel et contre son oint ? »

Les autorités se sont dressées contre le peuple de Dieu. Et pourtant, Dieu travaille extraordinairement et ne peut pas être arrêté.

« Ce que nous voyons – en dépit de cela [la persécution] – est une foi extraordinaire, une audace extraordinaire de la part de ceux qui se tournent vers la foi en Iran. »

En attendant de voir si des accusations seront portées contre ces quatre hommes, il est important de prier avec ferveur pour ces chrétiens et leurs familles, car le contexte, comme le rappelle Miles Windsor, est très tendu contre les chrétiens en Iran :

«Nous devons aussi prier pour ceux qui souffrent – et ils souffrent énormément là-bas. Il y a un nombre considérable de cas que nous suivons et que nous cherchons à défendre qui attendent, dans certains cas, [d’être défendu pour] faire appel sur des peines allant de 10 à 15 ans de prison parce qu’ils choisissent de suivre le Christ. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case