Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

L’église catholique de la RDC s’implique dans la lutte pour démanteler la dictature

Face à la misère et aux moult crimes de guerre, crimes contre l’humanité perpétrés en RDC, et face à la mal gouvernance imputée au régime politique du président Joseph Kabila, l’église catholique rompt son silence et s’engage à son tour dans la recherche de pistes et solutions pour parvenir enfin à une alternance au sommet de l’Etat et au retour aux conditions républicaines de la gestion d’un Etat moderne.

En effet, bien que n’ayant pour mission essentielle de prêcher l’évangile et de voler au secours de plus démunis, l’église catholique de la RDC vit une nouvelle expérience politique et préfère désormais ne plus se taire face à la crise politique congolaise qui a déjà fait au bas depuis 1997 quelques 8 millions de morts.

Il faut ici souligner qu’en 2016, l’église catholique avait déjà offert ses bons offices aux leaders politiques et à ceux de la société civile pour une issue de crise pacifique, à la suite de la non tenue des élections présidentielles dans les délais constitutionnels impartis.

Parvenu à une solution concertée entre tous les protagonistes politiques à travers notamment les Accords dits de la Saint Sylvestre signés en décembre 2016 grâce à la médiation des évêques catholiques (CENCO), le chef de l’Etat sortant, Joseph Kabila et son gouvernement ont ignoré ces accords en ne donnant plus aucune assurance quant à la volonté de la tenue effective desdites élections au terme d’un sursis d’une année supplémentaire accordé à Joseph Kabila.

S’approchant résolument du terme des accords de la CENCO fixé au 31 décembre 2018, la tension ne fait que monter sur tout le territoire national et avec risque des affrontements violents entre les partisans de Joseph Kabila et ceux du camp opposé luttant pour  l’alternance au sommet de l’Etat.

A quelque 7 jours de ce terme, le cardinal Laurent Monsengwo a annoncé l’organisation des actions citoyennes de protestation au 31 décembre 2018 à travers toute la république de la RDC. Tous les croyants et peuple congolais sont invités à investir la rue et exigée du gouvernement Joseph Kabila son départ de la tête du pays et la mise en application de toutes les mesures de décrispation contenues dans l’Accord dit de la Sainte Sylvestre.

Dixit Cardinal Laurent Monsengwo : « Désormais, nous n’allons plus nous taire, la vérité est têtue et l’Eglise ne sera jamais complice du mensonge …

L’église Catholique n’envoie personne à la mort, mais si quelqu’un veut mourir pour que des milliers des congolais soient en paix, l’église ne peut que prendre acte!

Peuple congolais, le 31 Décembre, nous devons prouver à la face du monde que la RDC nous appartient, et que pour elle, nous nous battrons jusqu’à son salut! »

2 réponses à “L’église catholique de la RDC s’implique dans la lutte pour démanteler la dictature”

  1. Gerry dit :

    Le seul chemin vers le paradis.

    Si nous voulons aller à un endroit inconnu, nous ne connaissons pas le chemin vers un lieu inconnu,
    Nous avons besoin de la personne qu’Il va jamais à cet endroit ou cette personne de cet endroit
    ramasse-nous, alors on ne se perd pas
    Cette façon de penser est très raisonnable et elle peut accepter par notre logique.

    Si Nous voulons aller au Ciel, nous avons besoin de la personne qu’Il connait
    Le ciel ou la personne du ciel va à la terre et il peut revenir en arrière
    encore, au Ciel. La personne est Jésus, Il retourne au Ciel
    témoigné par ses disciples (Actes 1: 9-11), de sorte que Jésus n’a pas
    Grave sur la Terre. Jésus peut vous amener au paradis, mais une autre personne
    que sa tombe sur la Terre, alors vous ne connaissez pas son esprit aller à
    Ciel ou allez en enfer. Cette personne n’est pas sûre de vous amener au paradis.

    Comment suivre Jésus en suivant sa parole et faites-le.
    Comment connaître sa parole en lisant la bible tous les jours.
    S’il vous plaît informer à chaque personne qui croit en Jésus en tant que fils de Dieu.

    • Bwana dit :

      Frère Gerry, je bénis le Seigneur Jésus Christ pour votre partage plaçant le chemin du ciel et du salut en se conformant à la parole de Dieu, en la méditant tous les jours de notre vie et en s’efforçant de la mettre en pratique. Mais nous ne devons pas non plus perdre de vue que c’est Dieu qui nous aimé le premier en offrant sa propre vie pour nous sauver. Pour cela, nous avons en plus de toutes ces recommandations énumérées dans votre publication, mettre en exergue l’amour envers notre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter