Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Noël, une « journée de la honte » pour la jeunesse communiste chinoise

La branche disciplinaire du Parti communiste chinois vient d’éditer un avis interdisant à ses membres de célébrer Noël, une fête chrétienne considérée comme de « l’opium spirituel » pour tous les adhérents du parti athée, et qualifiée par la Ligue de la jeunesse communiste de « journée de la honte ».

Sur l’un des avis qu’a pu se procurer Radio Free Asia (RFA) et publié par la Commission pour l’inspection de la discipline de la ville de Hengyang dans la province centrale du Hunan, les responsables municipaux ont été averti de ne pas organiser de repas et de rassemblements la veille de Noël. Ils ont également été menacés, s’ils enfreindraient les règles, de devoir porter la responsabilité de leurs actes.

Selon une information du journal d’Etat chinois The Global Times, un chapitre de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine (CCYL) a qualifié Noël de « Journée de la honte en Chine » et indiqué que les bons communistes luttaient contre l’invasion culturelle.

Le libellé de l’avis tel qu’il est écrit suggère fortement que ce texte a été envoyé aux fonctionnaires à l’échelle nationale.

«À l’approche de Noël, les dirigeants et les fonctionnaires de tous les échelons doivent promouvoir la culture traditionnelle chinoise et assumer la tâche de construire un foyer spirituel pour le peuple chinois», indique l’avis selon RFA.

L’avis enchaîne en ces mots :

« Ils doivent sérieusement étudier la doctrine de la confiance en soi culturelle introduite au 19ème Congrès du Parti, et s’abstenir de célébrer aveuglément des festivals étrangers ou de s’engager dans les religions occidentales. Ils ne doivent pas assister à des célébrations d’origine occidentale, et effectuer des bons travaux de sécurité la veille de Noël et le jour de Noël. »

Un chrétien protestant de la province méridionale de Guangdong a dit que les cadeaux sur le thème de Noël ont rapidement disparu des points de vente des villes en Chine.

« Fondamentalement, tous les articles de Noël sont retirés des rayons », a déclaré ce chrétien à RFA. « Cela inclut des objets portés par les chrétiens, y compris une paire de lunettes de soleil avec le symbole de la croix et les mots » Jésus vous aime « .

Une entreprise de la province du Gansu, dans le nord-ouest du pays, a par ailleurs retiré ses arbres de Noël de son magasin en ligne, après des avertissements du département local du commerce et de l’industrie, ont indiqué des sources.

Ces aménagements surviennent après qu’une université de la ville de Shenyang, au nord-est de la Chine, ait interdit à ses étudiants de tenir des rassemblements pour célébrer Noël.

Hu Jia, militant de droite basé à Pékin, a déclaré que cette décision était conforme, avec la montée en puissance de la Chine, aux idées véhiculées  sous le président Xi Jinping comme la notion de  « confiance en soi culturelle ».

« Tout ce qui est permis dans l’enseignement supérieur est maintenant le rêve chinois du marxisme et de Xi Jinping », a dit Hu. « Il y a eu un énorme contrecoup contre les religions occidentales comme le christianisme dans le Parti communiste chinois, et ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour les arrêter. »

Les tentatives pour éliminer le christianisme et la persécution des chrétiens se sont en effet intensifiées depuis que Xi Jinping est arrivé au pouvoir. L’idéologie qui domine depuis qu’il gouverne le pays est le «socialisme aux caractéristiques chinoises» et la foi dans son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter