Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les demandes de traduction de la Bible explosent parallèlement à l’opposition

Si la méthode de traduction rapide et novatrice de la Bible de Wycliffe Associates connaît un succès sans précédent, ce n’est pas sans opposition. Les attaques démoniaques tendent en effet à se multiplier tandis que les traducteurs sont soumis à une persécution sévère.

Le nombre de groupes demandant une Bible dans leur propre langue est en forte augmentation dans le monde mais dans le même temps, les incidents liés à de l’oppression démoniaque sont en train de se multiplier a déclaré le président de Wycliffe Associates, Bruce Smith à Christian post lundi dernier.

Les manifestations démoniaques visant directement les ateliers de traduction de la Bible deviennent presque banales, comme l’explique Bruce Smith :

« Cela (l’oppression) fait de plus en plus partie de la réalité quotidienne de la traduction de la Bible, par opposition à l’exception »

Si les partenaires de Wycliffe Associates  sont depuis longtemps conscients de l’influence de l’occultisme et des «puissances démoniaques» dans les régions du globe où cette organisation opère, explique Bruce Smith, tous ont également consciences que de telles attaques sataniques correspondent à l’augmentation de la persécution chrétienne dans le monde entier.

Dans les pays comme le Moyen-Orient, l’Inde et l’Asie du Sud où la persécution contre les chrétiens  est très plus vive, les traducteurs de Wycliffe sont menacés d’arrestation, d’attaques ou même d’assassinat pour leur travail.  En mars 2016, cette organisation a, par exemple, révélé que quatre de ses travailleurs avaient été tués par des extrémistes dans l’un de ses bureaux au Moyen-Orient.

C’est pourtant dans ces pays même que de nombreux croyants n’ont pas l’Évangile dans leur propre langue.

La soif est telle que les chrétiens qui luttent pour avoir une Bible dans leur propre langue « ne sont pas dissuadés de ce processus (de persécution) ils sont en fait encouragés ».

Cette montée des attaques démoniaques et de la persécution correspond à la croissance sans précédent et au succès d’une méthode permettant pour la première fois la traduction de la Bible dans des groupes linguistiques.

Wycliffe Associates travaille depuis trois ans sur une nouvelle méthode appelée Mobilized Assistance Supporting Translation (MAST – Assistance mobile pour soutenir la traduction) qui a permis de réduire l’attente pour sortir une Bible correctement traduite dans une nouvelle langue. La stratégie du MAST se fait en 8 étapes, et l’un des points forts de cette méthodes est de permettre aux traducteurs de travailler avec des personnes natives de la région où la langue à traduire est parlée.

Plus de 1000 groupes linguistiques ont déjà bénéficié de cette méthode, soit en accélérant la traduction là où elle était déjà en cours, soit en commençant la traduction de la Bible dans leur langue pour la première fois.

Sur les 12 derniers mois, la traduction de la Bible est en cours dans 340 langues différentes mais pour 300 autres,  une formation et des ressources initiales doivent être données avant de pouvoir commencer le travail de traduction.

« Ce que nous constatons maintenant, c’est que l’intérêt dépasse de loin notre capacité à répondre, et c’est la première fois dans notre histoire que nous sommes confrontés à ce type particulier d’opportunité et de défi. »

Outre le fait de permettre le travail d’un traducteur avec une personne dont la langue à traduire est la langue maternelle, la Wycliffe a mis en place un processus de formation où les chrétiens locaux des églises puissent eux-même traduire la Bible afin de ne plus dépendre d’elle. Différents pays d’Afrique,  l’Asie et le Pacifique Sud ont ainsi leurs propres équipes pour faciliter l’utilisation du MAST, permettant qu’ils puissent travailler avec toute église qui est prête et désireuse de commencer.

Cette approche a ouvert la voie, ce qui permet de donner les capacités de développer la traduction de la Bible avec une grande qualité, une opportunité de traduire plus rapidement les Saintes Écritures alors qu’il reste actuellement 2758 langues qui ne disposent pas de la Bible dans leur langue, a indiqué le président de Wycliffe Associates.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case