Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Sauvé d’une mort certaine, un animiste péruvien devient chrétien

Alors qu’il ne restait que quelques heures à vivre pour un guide animiste mordu par un serpent, Roberto, le missionnaire chrétien indigène au Pérou qui l’avait engagé lui demande de donner sa vie à Christ. Il accepte… et Dieu le guérit miraculeusement.

Félix, un guide animiste de 60 ans, devançait l’équipe missionnaire en frayant un chemin avec une petite machette dans la jungle de Limon Cocha, à l’est de la Sierra du Nord lorsqu’il a été mordu deux fois par une vipère nommée shushupe, redoutée pour être l’une des plus venimeuses d’Amazonie.

Avant qu’il ne tombe sur le sol secoué par ce qui ressemblait à des décharges électriques, Félix réussit à couper la partie supérieure du serpent avec sa machette raconte Christian Aid Mission qui rapporte ce témoignage.

« Je vais mourir, ne me laisse pas mourir s’il te plaît. Ne me laisse pas mourir, aide-moi s’il te plait. » répéta Félix sur un ton suppliant en demandant Roberto de l’aider.

Le fils du guide se tourna à son tour vers le missionnaire indigène et demanda :

« Alors qu’est-ce qu’on fait ? Il va mourir. »

Sans sérum anti-venin, enfoncé dans le feuillage épais de la jungle à deux jours de marche du village le plus proche, la situation semblait sans issue…

Félix, son fils et quelques-uns de ses petits-enfants étaient partis quelques jours plus tôt guider une équipe missionnaire qui avait comme but de faire un recensement des communautés de la tribu des Capanahua vivant près des rivières Tapiche et Boncuya afin d’y apporter la Bonne Nouvelle de la vie éternelle en Jésus-Christ.

Mais cet incident semblait tout compromettre. Alors que la famille de Félix était terrifiée face à la quasi-certitude de la mort de Félix et ne savait que faire, Roberto, après avoir posé un garrot, posa sa main sur l’épaule de Félix et lui dit :

« Félix, je ne sais pas ce qui va t’arriver – tu dois donner ta vie au Seigneur », a-t-il dit. « Tournes-toi vers Dieu. Chaque matin, nous avons une dévotion, un temps pour partager la Parole de Dieu, afin que tu saches que tu dois abandonner ta vie au Seigneur, parce que je ne sais pas ce qui va t’arriver. »

« Frère, je vais donner ma vie à Dieu », a-t-il dit.

« Dans ce moment de douleur et de peur, avec toutes ses craintes  et ses tremblements, en pleurant encore et encore, Dieu a touché le coeur de cet homme », a déclaré Roberto. « Il a donné sa vie à ce moment-là, en disant:  » Je ne sais pas comment prier, et j’ai péché depuis si longtemps, comment peux-tu m’aimer Seigneur ? Mais oh Dieu, pardonnes-moi, Seigneur, sauves-moi s’il te plaît. »

Roberto a demandé au reste de l’équipe de se mettre à genoux et de prier pour lui, et il les a conduit dans la prière.

« Nous allons demander à Dieu d’ouvrir un chemin, parce que nous ne pouvons rien faire », leur dit-il.

Roberto pria :

« Comme l’apôtre Paul a été mordu par un serpent sur l’île de Malte et que Dieu l’a guéri sans que cela ne lui ait  fait de mal, nous prions pour que Tu guérisses Félix et que Tu le fasses sortir de cet endroit, guéris-le, guéris Félix, Tu as tout le pouvoir de guérir sa vie ».

Après avoir recommandé sa vie à Dieu, Roberto libéra le garrot et aspira le venin et le sang toxique des quatre trous laissés par les crocs dans le genou de Félix. Après la prière et ce soin de première urgence, Félix commença immédiatement à se sentir mieux.

Sans sérum anti-venin cependant,  la mort survient habituellement dans les 12 heures suivant la morsure, aussi la nuit qui suivit fût éprouvante pour Félix :

«Cette nuit-là fût pleine d’angoisse dans l’attente de voir ce qui allait se passer et s’il allait mourrir, parce qu’il n’avait absolument rien reçu comme antidote – mais il priait Dieu à chaque instant», a déclaré Roberto. «À 3 heures du matin, il déclara :« Frère, je vais bien, la douleur est apaisée. J’ai dit : « Gloire à Dieu », et il a dit: « Béni soit le Seigneur », parce que Dieu avait fait un miracle dans sa vie, il avait pratiquement éliminé ce poison du corps de Félix. « 

Ce n’est finalement que 27 heures après avoir été mordu qu’il a reçu le sérum anti-venin et que les plaies ont été pansées et 36 h plus tard que Félix a été pris en charge par un centre de santé à Tamanco.

A la nouvelle de la façon dont Dieu avait sauvé Félix, plusieurs membres de sa famille, son frère, son épouse et leurs enfants, tous animistes, mais également les parents de Félix ont accepté Christ comme Seigneur et Sauveur. Aujourd’hui, Félix aide une église locale et se forme pour implanter des églises au Pérou.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter