Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les chrétiens du Mali sous la menace des djihadistes

Lorsque des extrémistes ont appris que Sory *, un chrétien du Mali, travaillait dans une église de Djalloube, ils l’ont menacé, l’obligeant à s’enfuir en laissant sa famille traumatisée.

« J’ai commencé à faire face à de sérieux problèmes lorsque les islamistes ont entendu parler de moi et de la conversion de certaines personnes », explique Sory à World Watch Monitor. « Ils m’ont envoyé des avertissements par l’intermédiaire d’amis, me disant d’arrêter de parler de Jésus ou de risquer de me faire tuer. Ils m’ont dit qu’ils savaient combien il était facile de tuer les chrétiens parce que [les chrétiens] n’ont pas d’armes. Ils peuvent simplement être abattus. « 

Sory * (nom changé pour des raisons de sécurité) se souvient que peu de temps après, les djihadistes ont attaqué les forces de sécurité stationnées dans les forêts et ont également tué un officier près de chez lui.

« Les voisins m’ont prévenu qu’ils me cherchaient aussi. Je n’ai pas perdu un instant, mais j’ai fui immédiatement », se souvient-il. « Ma femme et mes enfants sont restés avec mon voisin. »

Sory raconte alors à World Watch Monitor qu’il n’a même pas eu le temps de mettre des chaussures, et qu’après un certain temps, ses pieds étaient pleins d’épines. Il avait mal et ne pouvait plus marcher. Il a alors déchiré un morceau de tissu tiré de son pantalon et l’a attaché autour de ses pieds pour continuer à avancer.

Le lendemain matin, il a reçu un appel de son épouse lui demandant de revenir car elle craignait pour sa sécurité dans la forêt. Après avoir reçu l’assurance de ses voisins que les assaillants étaient partis, il rentra chez sa femme et ses enfants.

« Ils ont été très traumatisés par l’incident », dit-il. « Une de mes filles peine encore à oublier ce qui s’est passé et chaque fois qu’elle entend un véhicule à l’extérieur de la maison, elle s’enfuit à l’intérieur et s’accroche à nous. »

Depuis cet incident survenu en avril, Sory et sa famille ont déménagé dans une autre région.

Depuis la capture de la partie nord du pays en 2012 par les rebelles séparatistes touaregs et les combattants islamistes, le pays est devenu moins hospitalier pour les chrétiens et d’autres groupes minoritaires, pour les étrangers, y compris les missionnaires et les travailleurs humanitaires.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter