Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

45 000 chrétiens rassemblés à la marche de Noël de Miri à Bornéo

Environ 45 000 chrétiens anglicans, catholiques, méthodistes, évangéliques et d’autres églises ont participé, samedi 9 décembre dernier, à la dixième marche annuelle de Noël à Miri, une ville située sur l’île de Bornéo.

Les chrétiens de 20 Églises différentes ont transformé un espace extérieur en lieu d’adoration en disposant des sièges autour d’une grande scène carrée où ils ont loué Dieu malgré les fortes pluies a rapporté anglicannews.Org.

Parmi les personnalités présentes à l’évènement se trouvait Adam Yii, le maire de Miri, le vice-ministre en chef de l’État malais de Sarawak, ainsi qu’Amar Douglas Uggah Embas.

L’évènement de ce samedi intitulé « Gloire à Dieu » a été un véritable moment de rencontre œcuménique où plusieurs églises qui ont loué tour à tour le Seigneur : après des chants de Noël interprétés par des membres des églises anglicanes qui ont donné le coup d’envoi, a suivi un temps de louange animé par un groupe de chrétiens de l’église catholique romaine. La mission évangélique de Bornéo a présenté, quant à elle, des danses traditionnelles tandis qu’une chorale des adventistes du septième jour a interprété plusieurs chants. L’église baptiste de Sarawak est également intervenue.

Cette rencontre a aussi été l’occasion d’entendre la prédication de Donald Jute, l’évêque anglican de Kuching. Solomon Cheong Sung Voon, l’évêque adjoint de Kuching, était quant à lui chargé de présider le comité d’organisation au nom de l’association des Eglises de Sarawak.

Dans une allocution au nom du ministre en chef de l’État, Embas a révélé que le gouvernement a approuvé l’utilisation d’un terrain de 5,8 acres (23 471 m2), adjacent à la route Miri Bypass, pour un nouveau centre chrétien œcuménique.

« Je suis sûr qu’avec l’approbation de l’acquisition de ce terrain, le projet du Centre œcuménique chrétien sera réalisé, et les 120.000 chrétiens de différentes dénominations à Miri auront un endroit confortable pour réaliser leurs cours, séminaires et activités » a déclaré Embas au Bornéo Post.

Dans son message, le ministre en chef a salué la tolérance religieuse à Sarawak :

« Nous Sarawakiens, que nous soyons chrétiens, musulmans, bouddhistes, hindous ou autres, nous nous sommes toujours efforcés de renforcer l’amitié et la fraternité entre nous parce que nous savons que l’unité et la cohésion sociale sont le pilier de notre progrès économique et de notre développement. »

«Les Sarawakiens peuvent avoir des opinions et des façons de voir différentes, ce qui n’est que naturel, mais cela ne les empêche pas de faire de sérieux efforts pour nourrir et renforcer l’unité entre eux a -t-il encore ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter