Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une réunion pour chrétiens persécutés à Dubaï

Environ 35 chrétiens ont participé à une conférence de quatre jours traitait de la relation du chrétien avec l’économie et la société qui s’est tenue dernièrement à Dubaï.

« Comment les chrétiens persécutés peuvent-ils devenir économiquement autonomes et être ainsi le sel et la lumière de la société qui les entoure ? » Telle était la question abordée à Dubaï par les 35 participants issus majoritairement de pays où les chrétiens sont discriminés : le Pakistan, le Nigéria, l’Inde, l’Irak, l’Iran, la Jordanie ou l’Égypte.

Microcrédits

De nombreux participants ont présenté la situation dans leur pays. Il en est ressorti que l’octroi de microcrédits permet de faire des merveilles. Déjà avec 500 francs, une famille du Pakistan pourrait être mise sur les rails de l’autonomie. Malheureusement, ce type de prêts étant risqué, les établissements qui les consentent tentent de gagner un maximum d’argent et il n’est pas rare qu’ils pratiquent des taux s’élevant à 20 %. Dans ce contexte, les crédits sans intérêts qui sont accordés par des organisations d’utilité publique ont une importance capitale.

Les chrétiens négligés

Pascale Warda, ancienne ministre irakienne et présidente actuelle de l’organisation partenaire de CSI Hammurabi en Irak, a évoqué la situation des chrétiens dans son pays. En tant que chrétienne, elle doit subir la discrimination. C’est pourquoi elle s’engage depuis plusieurs décennies en faveur des droits des chrétiens et des personnes défavorisées.

« Les régions chrétiennes sont négligées, déclare-t-elle. C’est une des raisons de l’émigration massive des chrétiens qui cherchent un travail à l’étranger. » Il est nécessaire de toute urgence que les chrétiens d’Irak soient aidés dans leur situation actuelle afin qu’ils puissent subvenir à leurs besoins.

« Dieu est très bon »

Cette conférence était la deuxième rencontre pour de jeunes cadres commerciaux chrétiens à Dubaï. Elle a été organisée par l’organisation Oxtrad (Oxford Centre for Training, Research, Advocacy and Dialogue) qui est dirigée par l’évêque anglican Michael Nazir-Ali. Il a déjà participé à notre série de conférences CSI « L’avenir des minorités religieuses au Moyen-Orient » : son exposé concernait les conséquences du Printemps arabe sur les relations entre chrétiens et musulmans (www.middle-east-minorities.com).

Nous avons voulu soutenir cette tribune d’encouragement des chrétiens persécutés, ce qui nous a permis de nouer des contacts essentiels pour notre travail.

« Je retourne très encouragé dans mon pays », a déclaré un pasteur de Jordanie. « Dieu est très bon de m’avoir permis de venir ici. » Il réalise une fois de plus que « nous sommes un corps et nous nous soutenons les uns les autres. »

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case