Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Baisse du nombre d’écoles chrétiennes en Turquie

Il ne reste que 24 écoles appartenant à des Fondations ou des organismes associés aux minorités chrétiennes en Turquie… Et vu la baisse du nombre d’étudiants inscrits, certains établissements pourraient être contraints de fermer leurs portes, conduisant à une nouvelle chute du nombre d’établissements scolaires appartenant aux minorités chrétiennes.

Selon l’agence Fides, la Turquie connaît une situation de crise sans précédent en ce qui concerne le nombre d’écoles rattachées aux minorités chrétiennes. Selon l’analyse de Toros Alcan, un représentant des Fondations des minorités au sein de l’Assemblée des fondations turques cité par Fides, la crise des écoles fondées par les minorités serait surtout liée au fait que la législation du pays assimile ces instituts à des établissements privés, ce qui réduit considérablement tout soutien de l’État.

A l’époque de l’Empire Ottoman, sur le territoire qui correspond à la Turquie actuelle, explique encore Fides, il y avait 6437 écoles appartenant aux communautés minoritaires de ce pays.

Leur nombre a chuté dramatiquement à 138 dans les premières années après la fondation de la République turque.

Si entre 2014 et 2015, il y a eu une augmentation significative du nombre d’écoles (55) appartenant aux Fondations et institutions liées aux communautés chrétiennes en Turquie autorisées à recevoir un soutien financier de l’État, un an plus tard seulement, le nombre avait diminué de plus de la moitié, ce chiffre étant alors de 24.

Les difficultés ont provoqué la fermeture d’écoles, et particulièrement celles liées à la petite minorité grecque orthodoxe.

L’avocate turque Nurcan Kaya, coordinatrice du Minority Rights Group, explique Fides, a souligné l’urgence de définir un cadre réglementaire précisant les droits et devoirs de ces écoles, clarifiant les mécanismes de financement de l’État et supprimant l’obligation de la citoyenneté turque pour les étudiants. Cette clause réduit en effet considérablement le nombre d’élèves potentiel.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter