Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Des chrétiens malais refusent que des musulmans traduisent la Bible

En Malaisie, les chrétiens utilisent depuis longtemps le terme « Allah » pour désigner Dieu, ce qui déplaît aux religieux musulmans qui ont proposé aux responsables d’églises de traduire la Bible afin d’en retirer, selon eux, l’utilisation erronée du mot « Allah ». Une offre que les leaders chrétiens ont refusé.

Le Conseil religieux islamique du Selangor a suggéré que l’Institut de langue et de littérature du pays, le Dewan Bahasa dan Pustaka (DBP) pourrait proposer une nouvelle traduction officielle malaise de la Bible qui corrigerait la traduction du mot « Dieu » jusqu’à présent traduit par « Allah ».

C’est précisément dans l’Etat du Selangor que 35 termes islamiques sont d’ores et déjà interdits d’utilisation aux non-musulmans aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. En cas de la formalisation d’une plainte à l’égard d’un non-musulman qui enfreindrait les règles, le déclaré coupable peut se voir infliger= une amende l’équivalent de 700 euros, une très grosse somme pour les Malais.

Le débat autour de l’utilisation du mot « Allah » par les non musulmans existe de longue date en Malaisie. En octobre 2013, la Cour d’Appel malaisienne corrobore l’interdiction du gouvernement d’utiliser le mot « Allah » pour les non-musulmans.

En janvier 2014,  l’utilisation du mot Allah dans les bibles écrites en bahasa melayu est autorisée par la Cour Suprême, suite à quoi  30 000 exemplaires sont publiés.

Mais la controverse rebondie puisque récemment,  au cour de l’audience d’un procès, le droit d’utiliser « Allah » comme traduction de « Dieu » dans les publications chrétiennes et dans la Bible est à nouveau source de mécontentement pour les musulmans.

L’avocat du Conseil religieux de Selangor, Mohamed Haniff Khatri Abdulla propose alors une traduction malaise de la Bible par le DBP, ce que les dirigeants chrétiens originaires de l’île de Bornéo présents à l’audience ont catégoriquement refusé.

Selon l’avocat, les communautés chrétiennes utiliseraient incorrectement le mot «Allah» pour désigner Dieu en Bahasa Malaysia. Il a déclaré que le mot « Tuhan » devrait être utilisé à la place, un commentaire que le président du Conseil des Églises de Sabah, Mgr Melter Jiki Tais, a trouvé offensant.

« Nous sommes en effet très offensés par sa déclaration et exigeons des excuses de sa part », a déclaré Mgr Tais.

« Faites savoir à Mohamed Khatri Abdulla que sa suggestion que le Dewan Bahasa puisse préparer une Bible bahasa-malaisienne reflète son ignorance de la théologie et de l’interprétation vraie et véritable de la langue originale de la Bible. »

Mgr Tais a également déclaré que la communauté chrétienne de Sabah ne reconnaîtrait aucune traduction en malais faite par le DBP et que personne n’avait le droit d’imposer sa foi. Il a également mentionné qu’ils continueraient à utiliser le mot « Allah » pour Dieu.

Les dirigeants chrétiens de Sarawak ont ​​réagi de la même manière à la suggestion d’Abdulla, déclarant qu’ils ne veulent pas que le Conseil islamique ou le DBP traduise leur Bible. Un ancien de l’église, Liwan Lagang a également affirmé qu’ils avaient leur propre panel d’experts en charge de la traduction.

Par ailleurs,Datuk Amar Douglas Uggah Embas, le vice-ministre en chef,  a affirmé que les chrétiens de Sarawak étaient libres d’utiliser le mot « Allah » pour désigner Dieu. Il a déclaré qu’une telle pratique n’était pas un problème parmi les non-musulmans, a rapporté le Borneo Post.

Dato Sri Michael Manyin Jawong, le ministre de l’Éducation, de la Science et de la Technologie, était d’accord et a souligné que le Sarawak n’avait pas de religion officielle. Il a ajouté que les indigènes chrétiens utilisaient le mot « Allah » depuis longtemps maintenant et que personne ne devrait en faire un problème.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case