Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

L’Inde veut hindouiser le système éducatif, selon les chrétiens

Des enseignants chrétiens en Inde ont mis en garde contre les « tentatives subtiles » du gouvernement d’ hindouiser le système éducatif de ce pays.

La semaine dernière, rapporte World Watch Monitor qui relaye cette information, pendant un évènement à Kolkata intitulé : « l’avenir de l’enseignement supérieur chrétien et des transitions contemporaines en Inde », le Dr George Thadathil, Directeur de cette rencontre, a déclaré que les chrétiens « ont le droit d’être présent et que leur droit est remis en question ».

Selon la responsable des professeurs de Kolkata Sœur Christine Coutinho qui a également participé à cette manifestation, les droits des chrétiens tels que stipulés dans l’article 30 de la Constitution sont «violés» car il ne leur est pas donné le droit de « créer et d’administrer des institutions éducatives. »

Un autre ex-Directeur, le Dr Valson Thampu, n’était pas beaucoup plus optimiste sur la question en disant :

« La situation change très vite …. Au cours des trois dernières années, nous avons connu certains changements auxquels nous n’aurions jamais pensé auparavant. » Nous traversons une étape où nous devons être extrêmement circonspects. Nous ne pouvons pas nous permettre de rester statiques. Nous devons être prudents face aux défis. Et nous devons comprendre que notre plus grand défi est de survivre. « 

En septembre, un évêque indien a exprimé son inquiétude à la parution par le Ministère de l’Éducation nationale d’un décret stipulant que les écoliers devraient être contraints à adopter un slogan faisant l’éloge de l’Inde en tant que «terre des Hindous».

Kunwar Vijay Shah, ministre de l’éducation de l’État du Madhya Pradesh, a également  ordonné aux élèves des écoles publiques du district de Satna de remplacer le «Oui, monsieur» ou «Oui, madame» par «Jai Hind» (Je te salue, Inde) quand les professeurs faisaient l’appel.

L’expression « Jai Hind » est couramment utilisée à la fin de l’interprétation de l’hymne national de l’Inde, et les politiciens l’utilisent pour terminer leurs discours. Cependant, « Hind » est une forme abrégée d’Hindustan (terre des Hindous), ce qui veut dire que les Indiens de confession chrétienne ou musulmane  sont exclus de cette terminologie. Le mot officiel hindi pour « Inde » est en effet « Bharat » et non pas « Hind » ou « Hindustan ».

Cette ordonnance est entrée en vigueur le 1er octobre dernier et M. Shah a averti que les écoles qui n’y adhèreraient pas subiraient de graves répercussions.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter