Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Le pasteur Andrew Brunson est « innocent »

Le pasteur presbytérien américain Andrew Brunson, 48 ans, est incarcéré en Turquie depuis plus d’un an pour ses liens présumés avec le réseau du prédicateur Fethullah Gülen, bête noire d’Ankara. Jacqueline (Brunson) Furnari dénonce une détention arbitraire d’un « innocent » qui n’a pas sa place prison.

Le 7 octobre 2016, le couple pastoral américain Andrew et Norine Brunson de l’Église de la Résurrection d’Izmir est convoqué dans un poste de police de quartier de cette grande ville turque.

Les deux missionnaires, originaires de Caroline du Nord et vivant depuis 23 ans en Turquie, sont placés en détention pour avoir exercé des activités prosélytes «présentant une menace contre la sécurité nationale».

Norine Brunson est relâchée après deux jours de détention, mais un an plus tard, le pasteur Andrew Brunson demeure sous les verrous.

Le pasteur américain Andrew Brunson et son épouse Norine en Turquie

Le 11 décembre 2016, un juge a ordonné l’incarcération du pasteur Andrew Brunson dans un centre antiterroriste parce que les autorités turques le soupçonnent de faire partie de l’Organisation terroriste de Fethullah Gulen (FETÖ).

La défense de la famille Brunson est assurée par CeCe Heil, un avocat du Centre Américain pour le Droit et la Justice (American Center for Law and Justice, ACLJ). Il estime que le dossier du missionnaire américain a été verrouillé à cause de l’état d’urgence en Turquie.

Jacqueline Furnari affirme que son père est « innocent » et qu’il est « incarcéré injustement ». C’est ce même sentiment qu’éprouve l’avocat de la famille. « Il n’y a aucune preuve de sa culpabilité », a déclaré CeCe Heil.

Le président américain Donald Trump et le vice-président Mike Pence ont tous deux personnellement demandé la libération du pasteur Andrew Brunson, mais le gouvernement turc a refusé.

La pétition pour la libération du pasteur Andrew Brunson lancée par le Centre Américain pour le Droit et la Justice a déjà recueilli près de 400 000 signatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter