Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une église détruite et vandalisée dans la ville de Kisii au Kenya

Une église située dans la zone de Jogoo dans la ville de Kisii au Kenya a été détruite puis vandalisée mercredi soir. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’église serait engagée dans une affaire judiciaire concernant la propriété du terrain sur lequel elle est construite.

Selon les responsables de l’église Millennium SDA, qui compte plus de 1000 membres, plusieurs hommes ont été recrutés par la partie adverse pour détruire l’église et la vandaliser.

Joseph Otwori, un ancien de l’église qui a condamné la destruction, a expliqué aux journalistes qu’il avait été réveillé à 23 h 30 par un gardien du bâtiment et avait réagit en envoyant des membres sur place :

« J’ai immédiatement mobilisé des membres qui se sont précipités ici mais ils ont trouvé des voyous qui s’échappaient par la porte arrière ».

Si l’église Millennium SDA est engagée dans une affaire judiciaire avec un autre parti concernant la propriété du terrain sur lequel elle est construite, aucun ordre pour la démolition de l’église n’avait été donné par le tribunal, a expliqué, étonné, M. Otwori :

« L’affaire a été portée devant les tribunaux et nous a accordé le statu quo jusqu’à ce que l’affaire soit légalement établie », a-t-il dit.

Le président de l’Assemblée du comté de Kisii, David Kombo, qui a visité la scène, a condamné le raid.

Il a appelé à des enquêtes multi-agences sur l’incident.

« Nous souhaitons que les coupables soient amenés à comparaître le plus vite possible », a déclaré M. Kombo.

Le sous-commissaire du comté de Kisii, Peter Mbugi, a déclaré qu’il y avait des questions sous-jacentes qui devaient être traitées entre les parties impliquées dans le conflit. L’église doit notamment présenter ses documents de propriété foncière. Afin que les enquêtes puissent débuter, M. Mbugi a également demandé aux responsables de l’église de signaler le vandalisme.

« Une action sera certainement entreprise dès son signalement, qu’ils déposent une plainte auprès des agences de sécurité afin que des mesures soient prises », a t-il déclaré aux journalistes à son bureau

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case