Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

La souffrance des chrétiens en Ukraine

De nombreux chrétiens ukrainiens ont tout perdu à cause de la guerre. Le pasteur Elisey estime que les Ukrainiens ont plus que jamais besoin de Dieu.

La révolution ukrainienne de février 2014 a plongé la communauté chrétienne dans la misère. Le pasteur Elisey, qui dirigeait une église dans l’est de l’Ukraine avant la guerre, a dû fuir les séparatistes et s’est installés dans l’ouest du pays, où il enseigne dans une école biblique. Il a pu y construire une nouvelle église parmi les réfugiés. Les fournitures de secours et les paquets en provenance de Suisse fournissent une précieuse aide et redonnent l’espoir. L’hebdomadaire Idea a interviewé cet homme d’Eglise.

Pasteur Elisey, comment est la situation en Ukraine aujourd’hui?

La situation ne s’est pas améliorée. Les difficultés financières sont encore pires. La guerre rend la situation politique incertaine, la monnaie ukrainienne a perdu beaucoup de valeur. Les prix des biens de consommation ont augmenté. Il y a trois ans, le taux de change du hryvnia au dollar était de 1 = 8. Maintenant il est à de 1 = 25. Les prix des maisons et de nombreux autres biens sont liés au dollar. Les salaires et les pensions n’ont pas augmenté. La corruption et la bureaucratie sont omniprésentes et les gens perdent espoir.

Y a-t-il toujours des combats à l’est?

La situation militaire est compliquée. Les limites du territoire occupé par les séparatistes prorusses n’ont pas changé. Les bombardements et les actions militaires ont diminué, mais il y a presque tous les jours des explosions et des morts. Juste avant ma venue en Suisse, j’ai appris qu’il y avait eu un gros bombardement dans ma ville natale de Pervomaïsk et des grenades lancées directement dans le centre-ville. La guerre est une activité très rentable pour certaines personnes, mais elle cause d’énormes souffrances à la population civile.

Comment va votre famille?

Dieu merci, nous allons bien. Nous sommes installés dans l’ouest de l’Ukraine où nous nous sentons chez nous et vivons la bénédiction de Dieu sur notre ministère. Il y a deux ans, nous avons fondé une nouvelle église pour aider les réfugiés de l’est de l’Ukraine. Nous sommes vraiment reconnaissants du soutien de l’AÉM, qui est pour nous une ressource importante. Nous apportons une aide humanitaire, distribuons des paquets de Noël, invitons les gens en petits groupes et leur parlons Jésus-Christ. Quelque soixante-dix personnes sont déjà venues à nos réunions et plusieurs ont été baptisées. Tout cela nous montre que Dieu veut que nous soyons là.

De quoi les gens ont-ils le plus besoin?

De Dieu! Mais ils n’ont pas besoin uniquement de mots, ils doivent voir et expérimenter ce qu’il fait et comment il le fait. C’est pour cela que les chrétiens et l’église existent. Les gens doivent ressentir et vivre l’amour de Dieu par ce que nous leur donnons et par la manière dont
nous les traitons. Dieu est le seul espoir. Nous devons faire le maximum pour que les gens apprennent à connaître Dieu.

Entretien: Christof Bauernfeind / Ideaschweiz.ch

Étiquettes:

Chrétiens

Une réponse à “La souffrance des chrétiens en Ukraine”

  1. maelle dit :

    bonjour,

    Nous somme a la recherche avec mon fiancée
    du pasteur ou prêtre itinérant pour célébrer notre union sans les proches ,
    dans somme dans la ville de Lille (59)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter