Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Un chirurgien sans voix après la guérison miraculeuse de son patient

Ken Gorman, un chrétien de Sheffield a surpris toute la profession médicale lorsqu’il a été guéri miraculeusement par Jésus d’une énorme tumeur sur son visage sans passer par la chirurgie qui lui était imposée pour retrouver la santé.

En 2013, une petite bosse est apparue sur le visage de Ken Gorman qui, outre le fait de devenir de plus en plus grosse, s’est mise à le faire atrocement souffrir. Pour faire face à cette douleur, explique God Reports qui rapporte son histoire, les médecins qui l’ont examiné ont prescrit des médicaments et l’ont envoyé à l’hôpital de Rotherham pour faire des examens supplémentaires.

Grâce à un IRM, les médecins ont découvert qu’une tumeur divisée en trois sections s’était enroulée autour du nerf central sur un des côtés de son visage, ce qui expliquait sa souffrance.

Afin d’enlever cette tumeur, les professionnels de santé ont planifié une intervention chirurgicale en juillet 2013. Ayant entendu parler d’une réunion de guérison dirigée par l’évangéliste Nathan Morris qui se tiendrait à Hull City Hall peut avant son opération, Ken Gorman décida de s’y rendre.

Rapidement, cependant apparurent les premiers obstacles : on lui indiqua qu’il n’y avait aucune chance d’obtenir des billets pour cette réunion. Après avoir envoyé un message sur Twitter aux organisateurs de cet évènement pour indiquer la nécessité de la prière pour Ken Gorman, son épouse Annie, malgré l’absence de réponse décida, avec son mari de s’y rendre.

La douleur de Ken était telle à ce moment qu’il ne fut pas en mesure de conduire et que c’est donc Annie qui prit le volant.

Finalement, grâce au message envoyé sur Twitter, ils trouvèrent des sièges à la troisième rangée.

« Il semblait que des centaines de personnes s’avançaient pour recevoir la prière », explique Ken. « Mais finalement, un ami m’aida à m’avancer ».

Ken Gorman témoigne ensuite de ce qui s’est passé :

« Au cours des 10 prochains jours, l’énorme gonflement sur mon visage avait reculé, toute douleur avait disparu et j’arrêtais tous les médicaments. J’ai appelé l’hôpital et expliqué mon état – et l’opération a été reportée jusqu’à ce que j’ai vu le chirurgien. »

En se rendant à l’hôpital pour un nouvel examen, Ken raconte comment le chirurgien qui devait l’examiner a découvert le miracle de Dieu :

 » Après un nouveau scanner, il a trouvé que la tumeur divisée en trois avait disparu sans laisser de traces. L’opération a donc été annulée. Le chirurgien et les infirmières étaient sans voix quand je leur ai expliqué comment j’avais été guéri. J’ai été rappelé pour un check-up annuel depuis, mais il n y a aucun signe d’une tumeur. Alléluia, merci Jésus ! »

Ken ajoute qu’au cours de la période qui a précédé sa guérison, il ne s’est pas fié uniquement à la prière de l’évangéliste, mais s’est appuyé aussi sur sa foi personnelle.

« Je me suis souvenu d’une prédication un dimanche sur la façon dont Jésus nous a dit de « parler à la montagne » en priant pour des situations similaires apparemment impossible (Marc 11,22 à 24). Comme la tumeur était certainement ma « montagne », j’ai commencé à me plonger dans les promesses de Dieu et à me tenir devant le miroir chaque jour en parlant à ma montagne au nom de Jésus ».

Il y a un autre passage de l’Écriture qui parlait clairement à Ken Gorman  dans cette situation: « Mon fils, sois attentif à mes paroles, prête l’oreille à ce que je dis, 21 ne perds pas de vue mes conseils. Garde-les au fond de ton coeur, 22 car ils apportent la vie à ceux qui les accueillent, et ils assurent la santé du corps. » Proverbes 4 v 20 – 22)

A lire aussi:

Chrétiens

2 réponses à “Un chirurgien sans voix après la guérison miraculeuse de son patient”

  1. VERANI VIAL dit :

    Bonjour,
    je souhaite relater mon expérience quand j’avais à peine 10 ans : en 1989, j’était prise de violentes douleurs au cœur ( j’avais un souffle au cœur) qui m’obliger à m’allonger sur un lit et à attendre que la douleur passe.
    Mes parents mon mener rencontrer une guérisseuse en Italie, à Turin, Maroutchia ( à qui la Sainte Vierge Marie était apparut), qui m’avis dit alors de prier la Sainte Vierge Marie, à chaque fois que la douleur réapparaitrez , Ce que je fit à l’époque malgré mon jeune âge, et la douleur disparaissait !
    La guérisseuse Maroutchia m’avait aussi dit que je n’aurait plus de problèmes cardiaque jusqu’à l’âge adulte et c’est ce qu’il c’est passé.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter