Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

La chrétienne Shamiram Isavi Khabizeh jugée en appel

Le 9 mai au matin s’est tenu le jugement d’appel pour l’épouse du pasteur Victor Bet Tamraz, la chrétienne assyrienne Shamiram Isavi Khabizeh. Condamnée le 6 janvier dernier à cinq années d’emprisonnement, cette audience s’est mal déroulée.

Le 6 janvier 2018, Shamiram Isavi Khabizeh, accusée d’avoir agi contre la sécurité nationale, contre le régime iranien en organisant de petits groupes, en assistant à un séminaire à l’étranger et en formant des espions, a été condamnée à cinq ans d’emprisonnement par le juge Ahmadzade du Tribunal révolutionnaire de Téhéran.

Au cours de l’audience d’appel qui a duré environ trois heures le 9 mai dernier, le procureur et le juge ont parlé irrespectueusement à Shamiram et ont accusé toute la famille d’une variété de crimes non fondés contre le régime. L’avocate de Shamiram a été autorisée à parler, mais Shamiram elle-même n’a pas eu l’occasion de répondre aux allégations.

Une autre audience d’appel, dont la date n’a pas encore été donnée devrait se tenir prochainement.

Le mari de Shamiram, le pasteur Victor, a été condamné le 4 juillet 2017 à dix ans d’emprisonnement pour avoir agi contre la sécurité nationale. Trois autres convertis chrétiens, Amin Afshar Naderi, Kavian Fallah Mohammadi et Hadi Asgari ont également été condamnés à des peines de prison allant de dix à quinze ans pour des «infractions» similaires. Leurs peines sont en appel après une audience préliminaire qui s’est tenue le 25 avril.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter