Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une musulmane entend l’Évangile lors d’un voyage à Londres

Au cours d’une campagne d’évangélisation avec l’organisation « Jesus film Mission » à Londres, une équipe missionnaire priait pour savoir vers qui aller pour Annoncer la Bonne Nouvelle lorsqu’elle a été invitée à s’asseoir près d’un groupe de femmes arabes…

L’équipe était en train de marcher à Hyde Park en priant, tout en parlant de missions passées, lorsqu’un de ses membres a demandé à son responsable quel était le groupe de personnes non atteintes à l’évangile qu’il préférait. Mentionnant un peuple vivant dans un des pays fermé de la péninsule arabique, son partenaire de mission a dit :

« Oh, peut-être que nous rencontrerons quelqu’un à partir de là. « Non, pas ici » a répondu en insistant le leader chrétien du groupe d’évangélisation. « Je n’ai jamais rencontré personne de ce [pays] ici. »

A peine avait-il fini d’affirmer cela, que les chrétiens, au détour d’un chemin, sont tombés sur un groupe de jeunes-femmes du Moyen-Orient, en habit traditionnel, assise sur un banc du parc.  Se retournant, elles tapotèrent le siège, faisant signe aux chrétiens de s’asseoir et une conversation s’en suivi, comme l’explique le leader du groupe de missionnaires :

« Nous leur avons demandé d’où elles venaient, et j’ai été surpris et ravi de pouvoir leur dire que j’avais visité leur pays. C’était celui-là même dont je venais de parler avec l’équipe ! Une des femmes s’est exclamée: «Tu connais mon pays! Tu viens avec nous ; tu restes avec nous pour la journée ! »

Nous avons rapidement tissé des liens et avons eu une bonne conversation avec elles jusqu’à ce qu’elles finissent par regarder leurs montres et indiquer qu’il était temps de s’en aller. Elles avaient faim et il était le temps de manger.

Comme c’était le Ramadan, le leader chrétien leur a demandé si elles étaient chrétiennes, ce à qui elles ont répondu affirmativement. Il leur a alors expliqué qu’il était chrétien mais n’avait pas été élevée dans la foi chrétienne. Elles ont alors exprimé leur surprise en indiquant qu’elles pensaient que tout le monde en Amérique avait été élevée en tant que chrétiens.

Alors l’une d’elles a demandé, « Comment une personne devient-elle chrétienne ? »

L’équipe a alors saisi l’opportunité de partager l’évangile et le responsable a raconté son témoignage :

« Je ne savais pas non plus [ce qu’était être chrétien] mais j’ai essayé d’être une bonne personne. J’ai toujours pensé que les religions étaient comme la crème glacée – il y a des saveurs différentes, mais toutes impliquent la prière, le jeûne, la lecture d’un livre sacré et le traitement des autres comme nous voulons être traités. Mais à la fin de la journée, mon cœur était toujours« noir ». Pourquoi un Dieu qui a créé tant de beauté [j’ai fait un geste vers la roseraie autour de nous] m’accepterait-il avec mon cœur noir ? »

Le missionnaire a continué son témoignage en racontant comment il avait rencontré le Seigneur :

« Eh bien, je ne savais pas quoi faire alors je me suis tourné vers un de mes amis qui parle toujours de Dieu comme s’il était un ami … ni sévère ni effrayant. Je lui ai demandé comment sa vie avait été changée après avoir accepté le Seigneur et être devenu chrétien. C’est alors qu’il m’a dit que Dieu voulait aussi être mon ami et que je pouvais le connaître personnellement. »

Le membre du groupe missionnaire a alors continué en présentant l’Évangile aux femmes qui l’écoutaient avec attention. Il a ensuite demandé si elles aimeraient accepter Jésus.

« Nous ne pouvons pas », ont-elles toutes dit, affirmant leur appartenance religieuse sans hésitation et mettant fin brusquement de l’opportunité parfaite transformée en impasse.

«Nous devons partir», continuèrent-elles, puis elles ont mentionné une église qu’elles aimaient visiter, appelée Marie-Madeleine.

Et là, le missionnaire s’est souvenu avoir mis dans son sac un DVD d’évangélisation appelé « Magdalena » dans son sac à main.

« Oh ! »C’est une chose la plus étrange … J’ai ce DVD qui parle du nom de la femme dont il est question dans le titre de cette église et c’est dans votre langue ! »

Les jeunes-femmes ont accepté le DVD, et après avoir échangé des adresses, pris des photos, les deux groupes se sont séparés, promettant de rester en contact.

Quatre mois plus tard, le leader chrétien a pu rendre visite à l’une des femmes mais les choses ne se passèrent pas comme prévu. Pensant que cela serait facile qu’elle devienne chrétienne, toutes les tentatives pour entamer une conversation spirituelle furent bloquées.

Désemparé, le chrétien raconte comment avoir prier, Dieu va lui donner l’opportunité de parler de Jésus :

« La nuit avant mon vol de retour, la jeune femme (avec son père et sa sœur comme chaperons) m’a emmenée dans l’un des meilleurs restaurants et je n’ai toujours pas pu parler de Jésus. J’ai prié: « Seigneur, tu sais que je pars demain. S’il te plaît, donne-moi un rendez-vous divin pour inviter cette femme à devenir disciple de Christ. Nous avons fini le dîner et nous sommes tous allés faire une promenade vers la plage. Alors que nous approchions du sable, elle et moi continuions à marcher, mais les autres s’arrêtèrent comme si Dieu avait dressé un mur. Quand nous avons atteint l’eau, elle a confessé : «J’aime l’eau ; j’aimerais pouvoir nager.  »

« Eh bien, pourquoi pas toi ? » « A cause de cela, »  dit-elle en saisissant sa robe traditionnelle.

« Tu n’es pas autorisée à ? » Demandai-je. « Non, je suis pris au piège – littéralement. Toute ma génération est piégée. Nous ne croyons rien de tout cela. C’est la génération de mes parents. La religion…? Tout ça, c’est le leur. « 

Saisissant l’occasion d’être seul avec elle, il enchaîna en tremblant :

« As-tu pensé à notre conversation de cet été ? « J’y pense tous les jours », répondit-elle. »Je t’ai apporté un cadeau », dis-je, « c’est une Bible en arabe et en anglais, vas-tu la lire ? « J’en ai cherché une depuis que nous avons parlé ! » Et elle a attrapé la Bible et l’a embrassée puis m’a embrassée.En regardant vers l’extérieur vers le Golfe, nous avons pleuré et elle a dit : « Je savais que Dieu t’avait amené ici pour une raison. »

Après cette rencontre, le chrétien, qui est resté en contact avec sa nouvelle soeur en Christ compte retourner dans cette région. Cette expérience est un rappel que Dieu est toujours au travail…

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter