Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les locaux d’un hôpital chrétien ont été vandalisés et détruits en Inde

Dans l’État du Madhya Pradesh, au centre de l’Inde, les dirigeants de l’Église ont déploré l’attaque d’un hôpital chrétien dont les locaux ont été vandalisés et détruits par une foule dirigée par le secrétaire d’un député représentant le BJP au pouvoir.

L’attaque de l’hôpital de la Mission de Pushpa, au cœur de la ville d’Ujjain, a été menée le 12 mars par une foule dirigée par Gagan Singh, le secrétaire personnel de Bintan Chintamani Malviya, un député du BJP actuellement au pouvoir en Inde a rapporte World Watch Monitor.

Affirmant qu’il avait reçu l’ordre de « récupérer » un terrain sur le bord de la route de l’hôpital, Gagan Singh, soutenu par une centaine de personnes armée de deux bulldozers et d’armes, ont brisé une section du mur de l’hôpital sur près de 50 mètres, endommagés l’alimentation électrique et l’alternateur et déconnecté l’eau de cet établissement d’une capacité de 200 lits.

Bien que les autorités ecclésiastiques aient contacté les hauts responsables du gouvernement, la police n’est pas apparue lorsque la foule a défoncé la porte de secours de l’hôpital, a démoli le mur d’enceinte et installé des clôtures de fer dans les locaux de l’hôpital. De plus, plusieurs religieuses et infirmières qui ont tenté d’arrêter l’attaque de l’hôpital ont déclaré avoir été «maltraitées» et «bousculées ».

« C’est choquant. Nous ne pouvons pas tolérer un tel gâchis [hooliganisme violent] », a déclaré à World Watch Monitor l’archevêque Leo Cornelius, chef de l’Église catholique du Madhya Pradesh. « De telles choses se produisent dans de nombreux endroits. Il est troublant de constater que les fonctionnaires du gouvernement se détournent dans de telles situations. « 

A l’origine de l’attaque de l’hôpital, le fait que le BJP revendique la terre depuis 2015 « en manipulant les registres fonciers du gouvernement. Car, comme l’explique Mgr Vadakkel, l’église est propriétaire du complexe hospitalier depuis 57 ans, soit une date largement antérieure à la revendication du gouvernement.

C’est finalement 48 heures seulement après l’attaque de l’hôpital que la police a fini par enregistrer une plainte concernant l’attaque de l’hôpital.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case